Explications

Pourquoi l'assurance-vie rapportera moins en 2015

Le 30/10/2014 à 15:03:57
Vues : 7120 fois 1 REACTION

La Banque de France appelle les assureurs à baisser la rémunération des contrats d’assurance-vie pour compenser des taux d’intérêts historiquement bas.

L'assurance-vie, le placement à long terme préféré des Français, pourrait perdre de son attractivité. Depuis le début de l’année, 15,3 milliards d’euros ont déjà été collectés en assurances-vie, contre 10,8 milliards d’euros pour l’ensemble de l’année 2013. Pourtant, depuis une dizaine d’années, la rémunération de ces contrats est en baisse continue : d’une moyenne de 4,5 % en 2003, elle n'atteignait plus que 2,7 % en 2013. Cette année, elle devrait encore descendre à 2,5 %, selon les spécialistes. En effet, Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France, a appelé les assureurs à baisser davantage la rémunération des contrats d’assurance-vie. Pour quelle raison ?

Assurance-vie : un engouement non partagé

Fixés par les assureurs eux-mêmes, les taux de rémunération des assurances-vie sont dépendants des taux d'intérêts des obligations qu'ils achètent. Or, ces derniers évoluent actuellement à des niveaux très bas. Les compagnies d'assurances ont tout intérêt à maintenir un écart pas trop important entre la rémunération offerte aux épargnants et ces taux d'intérêts, afin de maintenir leurs marges.

Par ailleurs, les assureurs se retrouvent dans une situation délicate car une augmentation soudaine des taux d’intérêts pousserait les épargnants à se tourner vers d’autres solutions d’épargne tels que le livret A ou encore le PEL (plan épargne logement) pouvant entraîner à longue échelle la faillite du secteur.

Assurance-vie : un appel au changement

C’est donc pour prévenir une variation soudaine des taux d’intérêts à court terme et éviter une faillite du secteur à long terme que le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a encouragé les assureurs lors d’une audition devant la commission des Finances du Sénat, à baisser la rémunération des contrats d’assurances-vie de façon significative.

Par ailleurs, les assureurs cherchent à réorienter leurs clients vers des contrats d’assurance-vie en unités de compte. Ces derniers ont l’avantage d’offrir des meilleures possibilités de rendement avec toutefois l’inconvénient d’être soumis aux aléas des marchés financiers.

Lire aussi :
Assurance-vie : Axa visé par une action de groupe
Livrets d'épargne réglementée : que rapportent-ils ?

Par Maria Weigel

Top articles
1 réaction à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 18/02/2017 à 02:36:07- par christine77

    Je voudrais partager ceci avec vous peu importent si vous me croyez ou pas. Je ne vous dis pas de le faire forcement, mais

    c'est juste une information que je tiens à vous apporter. Vous avez besoin d'un financement. Grace à Mme louisa

    ABDELHOUARET j'ai eu mon prêt et beaucoup de mes amis ont reçu leur financement. elle offre des prêts entre particulier

    de 5000$ à 9.500.000$ à un taux raison de 2%. Voici son email : louisaabdelhouaret@gmail.com Merci de la contactez pour

    avoir plus de renseignement.

L'info conso en continu