Renégocier son prêt immobilier

1. À savoir

Les taux actuels des crédits immobiliers sont largement inférieurs à celui pour lequel vous avez signé il y a quelques années ? Il est temps de prendre rendez-vous avec votre banquier pour renégocier votre prêt. Vous pourrez sûrement économiser plusieurs milliers d'euros d'intérêts et, pourquoi pas, réduire la durée de votre emprunt.

Deux conditions doivent être réunies pour obtenir une renégociation avantageuse :
- la différence entre le nouveau taux et l'ancien doit être d'au moins 1 point ;
- cette renégociation doit avoir lieu dans les premières années de remboursement du prêt (premier tiers), celles où l'on rembourse principalement les intérêts.

Renégocier son prêt avec sa banque

Si vous souhaitez faire baisser le taux de votre crédit immobilier, le premier réflexe est d'aller voir votre banquier, et de lui demander une nouvelle offre. Soyez prévenu, la tâche peut se révéler plus complexe que prévu ! La plupart des établissements bancaires sont prêts à réaliser un petit effort pour leurs clients, mais refusent de s'aligner sur la concurrence. Si vous désirez à tout prix rester dans votre banque, tentez de jouer la carte du « bon client » pour la convaincre qu'elle a tout intérêt à vous garder.

Si l'offre proposée par votre banquier ne vous satisfait pas, vous avez la possibilité de vous faire racheter votre prêt par un autre établissement. Mais attention, vous devrez vous acquitter de frais de transfert de dossier et peut-être d'indemnités de remboursement anticipé (beaucoup de contrats excluent maintenant cette pénalité). Si vous prenez en compte ces coûts, vous aurez peut-être finalement intérêt à rester dans votre banque, même si le nouveau taux d'intérêt qu'elle vous propose est moins intéressant.

À noter

Vous pouvez tout à fait rester dans votre banque, mais changer d'agence ! Les taux des crédits immobiliers varient d'une région à l'autre. Cette démarche sera plus simple, niveau paperasse, qu'un rachat de crédit par un autre établissement bancaire...

Se faire racheter son prêt par une autre banque

Une autre banque est prête à vous racheter votre crédit immobilier à un taux plus intéressant ? Pensez à vérifier le coût global de l'opération (frais de transfert de dossier, pénalités, nouvelle assurance, frais d'hypothèque...) avant d'accepter. Si celui-ci est inférieur à l'économie que vous allez réaliser, foncez !

Le rachat de crédit se déroule en deux temps. Vous devrez d'abord solder votre prêt auprès de votre première banque, puis signer un nouvel emprunt avec la seconde. Attention : le remboursement anticipé de votre prêt initial entraînera peut-être des pénalités, selon ce que prévoit votre contrat. Toutefois, ces frais ne peuvent dépasser 6 mois d'intérêt sur le capital remboursé au taux moyen du prêt, ni 3 % du capital restant dû avant le remboursement.

2. Questions frequentes

2.1. Puis-je renégocier mon prêt autant de fois que je le souhaite ?

Vous pouvez renégocier autant de fois que vous le souhaitez mais les banques imposent généralement un délai (2 ans) entre deux renégociations.

2.2. Rachat de prêt : qu'advient-il de mon prêt à taux zéro (PTZ) ?

Votre nouvelle banque ne pourra pas vous racheter votre PTZ, ou alors, elle le transformera en prêt à intérêts. Plusieurs solutions s'offrent à vous :
- vous faire racheter uniquement le prêt « normal », et garder le PTZ dans votre première banque. Dans ce cas, n'oubliez pas de prendre en compte le montant des mensualités de votre PTZ dans le calcul des mensualités de votre nouveau prêt ;
- vous faire racheter le prêt normal et le PTZ par le nouvel établissement prêteur, même si le taux zéro ne pourra plus être appliqué. Cette solution est parfois plus avantageuse, si vous avez réussi à négocier un taux très intéressant ou réduit de façon importante la durée de votre emprunt.

3. Dernieres infos sur Actualités Banque, Assurance