Cashback

Achat en ligne : ces remises qui vous engagent sans prévenir

Le 23/12/2014 à 18:02:56
Vues : 68877 fois 24 REACTIONS

Lors de vos achats en ligne, on vous propose un remboursement de 10 ou 15 € sur votre commande ? Attention, certaines de ces remises vous engagent, par la suite, à payer une cotisation mensuelle à un site de cashback.

Pour Bruno, 38 ans, cela a commencé avec l'achat de quelques livres et d'un lecteur mp3 sur une boutique en ligne très connue de produits culturels. « Au moment de passer ma commande, on m'a proposé 15 € de remboursement, je n'allais pas refuser ! ». Pressé de terminer ses courses, ce client accepte l'offre et se retrouve à remplir un formulaire qu'il valide en reconnaissant « avoir lu les conditions générales de vente ». « Quatre ou cinq mois plus tard, j'ai remarqué qu'une société prélevait 15 € chaque mois sur mon compte. Je n'ai pas tout de suite fait le lien », explique-t-il. En effet, Bruno ignorait ce qu'était ce « Club des avantages » auquel il avait adhéré sans le savoir en réalisant ses achats.

Club des avantages, Remises et réductions : de fausses bonnes affaires

Club des avantages, Wheecard, Poulpeo, Igraal, Remises et réductions...sont ce qu'on appelle des sociétés de cashback. Elles proposent aux cyberacheteurs de récupérer une partie du montant de leurs achats, effectués sur des sites marchands partenaires, sous forme de chèque ou d'avoir. La plupart du temps, aucune contrepartie n'est réclamée aux clients. Mais certaines de ces entreprises pratiquent le cashback payant : en acceptant la remise, l'acheteur s'engage à verser une cotisation de quelques dizaines d'euros par mois. Grâce à cet abonnement, il peut bénéficier d'autres offres, lors de ses prochains achats. Problème : cet engagement n'est jamais clairement énoncé, et beaucoup découvrent ces débits « surprise » en épluchant leurs comptes bancaires, parfois au bout de plusieurs mois.

Club des avantages, Remises et réductions : des petites lignes invisibles

Sur notre forum Réponse Conso, des internautes ayant souscrit à Remise et réductions n'hésitent pas à qualifier cette offre de « belle arnaque », voire d'« escroquerie ». Si ces sociétés de cashback payant agissent légalement, il existe une faille certaine dans le système d'information des consommateurs.

Retraçons le parcours d'un client passant commande sur Fnac.com, pour comprendre comment ce dernier peut se retrouver abonné à un « club » de remises sans s'en rendre compte.

Étape 1. Juste après avoir enregistré sa commande, le site de la Fnac, auquel il fait parfaitement confiance, lui propose de recevoir un remboursement de 15 €. Il accepte sans voir qu'il s'agit en réalité d'une « offre partenaire », indépendante de la Fnac. 

Étape 2. L'acheteur atterrit sur un formulaire à remplir pour pouvoir bénéficier de ce remboursement. À cet instant, il peut croire qu'il navigue encore sur le site de la Fnac, or, il se trouve à présent sur le site du Club des avantages, la société de cashback partenaire de la Fnac. On lui demande de fournir à nouveau ses coordonnées postales et bancaires (alors qu'il vient de les renseigner pour passer commande).

À droite, un gros chèque lui rappelle qu'il réalise une bonne affaire en gagnant 15 €. Même qu'il profitera « en +, de 15 % de remboursement » sur ses prochains achats. Mais ce que l’œil de notre client ne voit généralement pas, ce sont ces toutes petites lignes en bas de la page. Celles qui indiquent que cela lui coûtera 15 € par mois...

 

 

Par Julie Toury

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter


L'info conso en continu