Ménage

Les aspirateurs trop puissants bientôt interdits

Le 27/08/2014 à 10:28:04
Vues : 9480 fois 5 REACTIONS

A partir du 1er septembre, les aspirateurs de plus 1 600 watts seront interdits à la vente. Une décision de la Commission européenne qui entend réduire de 20 % la consommation d'énergie d'ici 2020.

La Commission européenne a décidé de faire un grand ménage au rayon électroménager. A partir du lundi 1er septembre, les aspirateurs de plus de 1 600 watts seront interdits à la vente dans toute l'Union européenne. Cette mesure s'inscrit dans un mouvement plus large d'économies d'énergie qui vise une réduction de la consommation de 20 % d'ici 2020. Les grandes surfaces et magasins spécialisés pourront écouler leurs stocks, mais ne pourront plus mettre en vente d'aspirateurs ne répondant pas à cette nouvelle norme. Les aspirateurs robots (qui aspirent la poussière tout seuls pendant votre absence) ne sont pas concernés.

Bientôt au tour des aspirateurs de 900 watts

La Commission européenne ne compte pas s'arrêter là. Les aspirateurs de plus de 900 watts sont déjà sur la sellette. On parle d'une interdiction en 2017. Aussi, elle ne vise pas uniquement les produits « finis ». Toute la chaîne énergétique, de la production à la consommation finale, en passant par la distribution, est concernée. L'industrie automobile a emboîté le pas : les voitures fabriquées après les années 2000 consomment moins d'énergie et rejettent moins de CO2.

Trois aspirateurs sur quatre actuellement vendus ont une puissance supérieure à 1 600 watts. Les fabricants d'électroménager vont devoir réagir et s'adapter rapidement s'ils ne veulent pas disparaître du rayon. C'est déjà le cas de Dyson et Hoover, dont les gammes ne proposent quasiment plus d'aspirateurs au-dessus de cette puissance.

Puissant ne veut pas dire plus performant

Que les consommateurs se rassurent : il ne sera pas de plus en plus contraignant de faire le ménage. Un aspirateur de 1 600 watts n'aspire pas forcément mieux qu'un aspirateur de 900 watts. Selon les spécialistes, les critères à prendre en compte lors de l'achat d'un tel appareil sont la capacité d'aspiration, le débit d'air et la dépression (différence de pression entre l'extérieur et le tube).

Par Julie Toury

Top articles
5 réactions à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 27/08/2014 à 13:57:01- par Anonyme

    on va nous emmerder avec les aspirateurs,alors que l'on laisse la gratuité de l'électricité à 800 000 agents EDF qui consomment en veux tu en voila, notamment en achetant des appareils bas de gamme qui consomment beaucoup mais qui sont très bon marché et chauffe l'eau de leur piscine gratis! et que disent les écologistes RIEN!

  2. avatar
    Publiée le 27/08/2014 à 14:44:40- par Anonyme

    L'interdiction je sais pas mais au moins ca aura un interêt majeur: enfin les rayons seront débarrassés d'appareils de pacotilles qui annoncent fièrement une grande "puissance" en watt pour impressionner le gogo alors qu'au final ca n'aspire rien, et il faut se dire que si la puissance est forte et l'aspiration faible c'est que l?énergie est dissipée ailleurs, donc que l'appareil surconsomme pour rien a part chauffer. Plus qu'un problème de consommation ces appareils étaient surtout une arnaque gigantesque (de la pacotille vendue très cher grâce au nombre de watts affichés),ces appareils finissent bien sur très vite à la déchetterie vu qu'ils n'aspirent rien et il faut le recycler, le gogo lui sera bon pour racheter un nouveau modèle.
    plafonner la puissance est un peu simpliste, il aurait peut être fallu un rapport puissance / force d'aspiration minimum aurait été plus fin? mais c'est déja un premier pas il faut s'en réjouir.

  3. avatar
    Publiée le 27/08/2014 à 14:55:46- par Anonyme

    anonyme vous êtes ridicule, non seulement il n'y a pas 800 000 agents EDF et en plus peu peuvent se payer le luxe d'une piscine. Je ne connais pas la nature de leurs avantages mais ces deux énormités contenues dans votre message décrédibilise le reste de votre propos.

  4. avatar
    Publiée le 27/08/2014 à 15:51:47- par Anonyme

    je pense qu'anonyme est un frustré qui a un compte à régler avec quelqu'un en particulier.

  5. avatar
    Publiée le 10/06/2015 à 12:21:19- par Anonyme

    Leur facture d'électricité annuelle est comprise entre 75 et 110 euros. 306.000 foyers, de salariés ou de retraités d'EDF GDF, ainsi que d'entreprises locales de distribution, bénéficient d'un tarif préférentiel sur leur facture d'énergie, que ce soit pour leur résidence principale comme secondaire. Un privilège qui date de la fin de la seconde guerre mondiale. Un rapport de la commission d'enquête parlementaire sur les tarifs d'électricité suggère à EDF de repenser cet acquis social. Un avantage qui coûte cher à EDF: 2,3 milliards d'euros en 2010. Selon un rapport de la Cour des comptes, l'argent est récupéré sur les factures de l'ensemble des particuliers.

L'info conso en continu