En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de vous proposer des contenus adaptés à vos préférences et d'améliorer votre expérience de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres.

x

Contrefaçon

Ce qu'il faut savoir !

Si vous reconnaissez un cas de contrefaçon, notifiez-le d’urgence à la gendarmerie ou au commissariat le plus proche. Cela permettra de retrouver au plus vite le contrefaiseur, qui, en plus d’encourir des sanctions pénales de quatre ans d’emprisonnement et de 400 000 euros d’amende, devra vous indemniser pour le préjudice subi.

La communauté Réponse Conso

L'info conso en continu