Éco

Énergie : 42 % des Français baissent le chauffage pour payer moins

Le 30/10/2012 à 12:26:42
Vues : 3626 fois JE REAGIS

Les Français, de plus en plus préoccupés par leur facture de gaz et d’électricité, sont 42 % à baisser le chauffage, en hiver, pour faire des économies. De son côté, le Médiateur de l’énergie relève une augmentation des factures impayées.

Alors que l’on commence à rallumer les radiateurs en France, le baromètre annuel Énergie-Info*, publié mardi par le Médiateur national de l'énergie et la Commission de régulation de l'énergie (CRE), nous informe que l’énergie est un sujet de préoccupation majeure pour 79 % des Français. Ce chiffre ne cesse d’augmenter : ils étaient 70 % en 2010 et 75 % en 2011 à s’inquiéter du montant de leur facture.

Environ 65 % des foyers estiment que l’énergie représente un poste de dépenses important et, peu optimistes, 97 % des foyers s’attendent à une hausse du coût du gaz et de l’électricité dans les prochains mois.

Des factures d’énergie de plus en plus difficiles à payer

Un autre chiffre illustre particulièrement bien la précarité énergétique des Français : l’hiver dernier, 42 % d’entre eux ont préféré baisser leur chauffage pour réaliser des économies (49 % chez les plus de 65 ans). Malgré cela, 11 % avouent avoir eu des difficultés à payer leur facture de gaz et d’électricité.

Une tendance confirmée par les services du Médiateur national de l’énergie. « Depuis qu’[il] décompte les consommateurs en difficulté de paiement, leur pourcentage est en constante augmentation : ils représentent 19 % des dossiers depuis le début de l'année, soit près d'un sur cinq, avec une dette moyenne de 2 038 euros, alors qu'on en était à 15 % l'an dernier », indique Bruno Lechevin, délégué général du Médiateur, à l’AFP.

> Lire aussi : Comment se chauffer moins cher ?

Une proposition de loi instaurant un bonus-malus énergétique doit être discutée ce mardi au Sénat. Le texte prévoit des mesures favorables aux foyers les plus précaires, notamment la trêve hivernale des coupures d’électricité et/ou de gaz et l’extension des tarifs sociaux de l’énergie à 4 millions de foyers français.

* Enquête réalisée auprès de 1 503 foyers, en septembre 2012

Par Julie Toury

Top articles

4. Les problèmes avec un fournisseur d'énergie

Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Un litige, une réclamation ?
L'info conso en continu