Rumeur

Google pourrait bientôt proposer des forfaits mobiles

Le 22/01/2015 à 11:34:37
Vues : 6602 fois JE REAGIS

Selon le Wall Street Journal, Google s'apprêterait à proposer des forfaits de téléphone. Il aurait déjà signé des accords avec plusieurs opérateurs pour disposer d'une partie de leurs réseaux.

Il ne s'agit pour le moment que d'une rumeur, mais elle agite le monde de la téléphonie mobile. Google pourrait lancer ses propres forfaits, selon une information du Wall Street Journal (WSJ). Le géant de l'Internet aurait signé des accords séparés avec Sprint, qui dépend du japonais Softbank, et T-Mobile, filiale de l'allemand Deutsche Telekom, afin de disposer d'une partie de leurs réseaux. D'après le quotidien, Google proposerait ses services uniquement dans quelques grandes villes américaines, dans un premier temps.

Si la nouvelle est avérée, les opérateurs de téléphonie mobile américains déjà implantés (AT&T, Verizon, Sprint, T-Mobile...) ont du souci à se faire. Avec ses moyens colossaux, la firme californienne pourrait faire basculer le marché comme cela a été le cas, en France, avec l'arrivée de Free Mobile en janvier 2012. « L'entrée de Google sur le marché de la téléphonie mobile créerait un nouveau casse-tête dans une industrie déjà aux prises avec une guerre des prix et la flambée des coûts du sans fil », précise le WSJ.

Téléphonie : Google déjà présent avec Android

Jusqu'à présent, Google n'avait approché l'univers de la téléphonie que par le biais de son système système d'exploitation Android. Aujourd'hui, 80 % des smartphones dans le monde fonctionnent avec lui, et il a acquis une part importante du marché des tablettes informatiques. Ce succès aurait peut-être donné envie à ses dirigeants de conquérir un nouveau territoire : celui des forfaits mobiles. La guerre avec les autres opérateurs est-elle bientôt déclarée ?

Lire aussi : Google : un système Android intégré aux voitures ?  

Par Thomas Levy

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
L'info conso en continu