Le dégroupage

1. À savoir

Le dégroupage est un processus qui permet aux concurrents de France Telecom de proposer, au même titre que l’opérateur historique, des abonnements téléphoniques à leurs clients.

Qu’est ce que le dégroupage ?

France Telecom est propriétaire de l’ensemble du réseau téléphonique français. Mais une décision européenne transposée en France a obligé France Telecom, dans un but de libre concurrence, à louer une partie de ses infrastructures aux opérateurs plus récents. Techniquement cela signifie que France Telecom permet  aux autres opérateurs, sous contrepartie financière, d’accéder aux paires de cuivre qui vont du répartiteur à l’abonné final. Les opérateurs peuvent désormais relier les foyers en utilisant les infrastructures loués à France Telecom, et ainsi proposer des prix ultra compétitifs et une offre de service très large (internet, téléphone, TV).

Dégroupage total ou partiel ?

On parle de dégroupage total quand l’intégralité des bandes de fréquences est utilisée par l’opérateur alternatif. Internet et téléphonie sont entièrement gérés par celui-ci. France Telecom n’intervient à aucun moment dans la conclusion et le déroulement du contrat avec le client.

Le dégroupage est partiel lorsque France Telecom ne bascule qu’une partie des bandes de fréquences, celles destinées à l’utilisation d’internet. La partie téléphonie reste totalement gérée par France Telecom.

Zone de dégroupage impossible

Plus de 90% des lignes téléphoniques sont raccordées sur des centraux dégroupés par au moins un opérateur. Cependant, on remarque des disparités locales et régionales. Le dégroupage s’est largement répandu aussi bien dans les centres urbains (Ile-de-France, Lyon, Bordeaux…) que dans les zones rurales. Il n’est toutefois pas toujours possible pour tous les départements et toutes les communes, comme la Lozère, le Gers ou encore le Tarn et Garonne. Le dégroupage peut également être impossible lorsque  l’ancienne ligne téléphonique, France Telecom, est introuvable ou inexistante. Il faut connaitre le numéro de téléphone la ligne précédente et que celle-ci n’ait pas été résiliée plus de 3 mois avant.

2. Questions frequentes

2.1. Si je choisis le dégroupage total, dois-je contacter France Telecom ?

Non, votre abonnement téléphonique est automatiquement résilié par France Telecom dès que le fournisseur d’accès internet en fait la demande. Le dégroupage total se fait automatiquement, sans votre intervention.

2.2. Peut-on conserver son numéro de téléphone France Telecom en cas de dégroupage total ?

Les offres commerciales des fournisseurs d’accès le permettent généralement. On parle de portabilité du numéro. Il vous faudra le demander à votre nouvel opérateur, il s’occupera de contacter France Telecom.

2.3. Le dégroupage total entraine-t-il une perte de qualité du service téléphonique ?

Il semble que la qualité de la ligne dégroupée soit généralement bonne. Mais, passant par votre box, la ligne peut être interrompue lorsque vous avez des problèmes de connexion.

2.4. Le fournisseur d’accès a résilié ma ligne alors que je n’étais pas d’accord

Si votre ligne est coupée sans votre autorisation, il peut s’agir d’un écrasement de ligne, volontaire ou non. Vous devez alors contacter votre fournisseur pour que celui-ci rétablisse la ligne. Si vous n’avez souscrit à aucune autre offre en parallèle, ne payez surtout pas les factures des nouveaux services attribués. Si aucun accord amiable n’est trouvé, vous pourrez saisir le médiateur des communications électroniques.

3. Dernieres infos sur Connexion défaillante

4. Les problèmes avec un opérateur suite à une connexion défaillante