Annulation d’un vol par le passager

1. À savoir

Les droits auxquels vous pourrez prétendre en cas d’annulation d’un vol dépendent de la nature de votre vol et des conditions de validité de votre billet. Sinon, essayez de le céder à un tiers.

Remboursement ou report du vol

Vos droits vont dépendre du type de billet que vous avez acheté, et seront beaucoup plus limités si vous avez acheté un billet à tarif réduit.

>Billet sur une ligne régulière

S’il s’agit d’un billet plein tarif qui est alors échangeable et remboursable, il est généralement valable 1 an à compter de sa date d’émission. Il peut donc être modifié ou reporté pendant la durée de sa validité et, en cas d’annulation, il peut être remboursé au plus tard 30 jours après la date limite de validité. Reste que des frais de dossier pourront être retenus sur le remboursement en fonction de la date à laquelle se fait le changement.

S’il s’agit d’un billet à tarif réduit, il est alors soumis à des conditions d’utilisation et à des pénalités de remboursement qui varient d’une compagnie aérienne à une autre.

>Billet « low cost »

Il s’agit de billet généralement ni échangeable ni remboursable, car valable uniquement sur un vol déterminé. En revanche, si le voyageur annule son billet pour un cas de force majeure, la compagnie aérienne peut prolonger la validité du billet à une date ultérieure, ce qui ne pourrait pas être fait en temps normal.

Souscrire une assurance annulation

Il est souvent intéressant de souscrire à une assurance annulation si vous prenez un billet charter ou low-cost. Ce type d’assurance vous couvre par exemple en cas de maladie, d’accident ou de perte d’emploi, mais aussi comprend une assistance médicale à l’étranger, un rapatriement, une assurance contre le vol ou la perte de bagages.

Mais attention vérifiez les conditions générales de l’assurance que l’on vous propose, ainsi que la définition des risques couverts et des exclusions.

A noter : Vérifier que l’assurance que l’on vous propose ne fait pas double emploi avec votre assurance associée à la carte bancaire avec laquelle vous avez payé votre billet.

Céder son billet à un tiers

En dernier recours, vous pouvez toujours essayer de céder votre billet à un tiers. Cela est toutefois sans garantie, car comme le billet est nominatif, vous devez demander l’autorisation de la compagnie aérienne. La demande peut aboutir si elle est faite suffisamment longtemps à l’avance, mais sachez que vous aurez probablement à payer des pénalités.

2. Questions frequentes

2.1. Pour cause de situation politique trouble dans le pays, j’ai préféré annuler mon vol Easy Jet, puis-je espérer me faire rembourser le billet?

Non, il y a peu de chances que vous obteniez quelque chose de la part d’Easy Jet, car les billets low cost sont généralement ni échangeables ni remboursables. En revanche, il arrive que dans des situations équivalentes, la compagnie aérienne propose, à des clients qui ne souhaitent plus partir, le report de leur vol à une date ultérieure prédéfinie. Renseignez-vous auprès d’Easy jet si elle est disposée à le faire.

2.2. J’ai perdu mon emploi, puis-je annuler un billet à tarif réduit sans frais ?

Oui, en principe, si vous avez pris une assurance annulation au moment de l’achat du billet. Généralement, ce type d’assurance doit couvrir l’annulation en cas de perte d’emploi. Relisez donc les cas de couverture de votre assurance.

2.3. N’y a-t-il vraiment rien d’autre à faire si on ne peut ni se faire rembourser, ni céder son billet à un tiers ?

La seule chose que vous pourriez faire et ce quel que soit le type de billet, c’est tenter d’au moins récupérer les taxes d’aéroport incluses dans le billet et c’est l’Association Internationale du Transport aérien (IATA) qui le recommande.

2.4. Ma carte bleue Premier n’est-elle pas sensée m’assurer si je souhaite annuler mon vol pour des motifs personnels ?

Oui, mais cela dépend des motifs personnels invoqués. Généralement la maladie, le décès, l’accident ou le licenciement économique sont des motifs légitimes d’annulation. Reste à vérifier exactement auprès de votre banque s’il y a des exclusions dans les cas de maladie ou d’accident. Enfin sachez qu’il y a souvent un plafond qui est de 5000 euros pour la carte Premier.

3. Dernieres infos sur Remboursement d'un billet

4. Bibliographie

  • Article R.211-7 du Code du tourisme.
Un litige, une réclamation ?