Camping, les bons réflexes

1. À savoir

Avec 11 000 sites recensés, la pratique du camping est très développée en France et bien sûr, très réglementée. Entre camping sur des sites naturels et prestations dignes d’hôtels ou de clubs de vacances, il ne faut pas se tromper.

Réserver son emplacement

Occuper un emplacement, même pour une simple tente, sur un site de camping privé nécessite toujours la conclusion d’un contrat. Avant la conclusion de ce contrat, le responsable du camping doit fournir au campeur un descriptif précis des lieux loués, de la situation et des conditions de location.

Pour réserver son emplacement de camping, pour une tente, une caravane ou pour un mobile home, il est possible, plusieurs mois à l’avance, de verser des arrhes ou un acompte sur le montant de la location. Il faut toujours préférer le versement d’arrhes à l’acompte, qui lui vous engage à payer la totalité du prix, même en cas d’annulation.

Pour le choix du site, sachez que depuis quelques années les campings peuvent êtres labélisés. Il existe plusieurs labels, qui garantissent un certain respect de l’environnement ou encore moins de promiscuité. Les labels Camping qualité, Camping clefs verte ou Qualité tourisme sont des valeurs sûres et permettent aux campeurs de passer des vacances sereines.

Annuler sa réservation

Si vous souhaitez annuler votre réservation au dernier moment, renseignez-vous d'abord sur les conditions d’annulation du camping. Si vous avez versé des arrhes, en annulant, vous les perdez et êtes désengagés. Par contre, si vous avez versé un acompte, vous devez régler la totalité de votre séjour.

A noter : il est conseillé de souscrire une assurance annulation qui permettra d’obtenir le remboursement des sommes versées, si la raison de l’annulation entre dans les conditions garanties. Renseignez-vous auprès du camping ou de votre propre assurance habitation.

Tarifs et confort, comment s’y retrouver ?

Lorsqu’un camping peut accueillir plus de 6 tentes ou caravanes, il doit recevoir une autorisation administrative d’aménagement et être soumis à classification. Comme les hôtels, les campings sont classés par étoiles. Elles ne sanctionnent cependant pas la qualité du service mais le nombre de prestations fournies sur le camping. La préfecture du département attribue donc une ou plusieurs étoiles en fonction de critères techniques et précis comme le nombre de douches ou la surface des emplacements.

Les prix sont variables et fixés librement. Une nuit de camping coûte entre 15 et 50 euros en fonction de la situation et de la qualité des équipements proposés. Ce prix doit être affiché clairement et est assorti d’une taxe de séjour parfois imposée par les municipalités. Le client est en droit de recevoir une facture à la fin du séjour.

A chaque camping son règlement

Planter sa tente ou installer sa caravane dans un camping signifie accepter de vivre en communauté, donc en bonne harmonie avec ses voisins. Pas toujours facile… C’est le règlement intérieur qui gère la vie au sein du camping. Ce règlement doit être affiché à l’entrée du terrain ou mis à la disposition des usagers au bureau d’accueil, et doit être approuvé par la préfecture. Nous vous conseillons de le lire attentivement pour éviter tout malentendu avec vos voisins.

Dispositions sur la présence d’animaux, sur les horaires d’ouverture… Les règlements intérieurs prévoient souvent des dispositions pour préserver la tranquillité de chacun. Ainsi, la circulation des voitures et motos dans l’enceinte du camping doit se faire à vitesse très réduite, généralement pas plus de 10 km/h, et elle peut même être interdite la nuit, entre 22 heures et 7 heures.

2. Questions frequentes

2.1. Puis-je venir avec mon chat ou mon chien au camping?

Les gestionnaires de camping ne sont absolument pas obligés d’accepter les animaux de compagnie. Ils peuvent les refuser ou édicter un règlement intérieur prévoyant de, par exemple, tenir les chiens en laisse, ou ne tolérant les animaux qu’en basse saison.Quand chiens et chats sont acceptés, ils doivent être tatoués et porter un collier avec nom et adresse du maitre. Le gérant peut également demander la présentation d’un certificat de vaccination à jour.

2.2. Ai-je le droit de faire un barbecue ?

Dans les régions où il existe un risque d’incendie, un arrêté municipal ou le règlement intérieur du camping peuvent interdire les barbecues. Pour palier à cet inconvénient, certains sites ont installé des barbecues collectifs dans des endroits préservés.

2.3. Puis-je recevoir des amis ?

Vous avez parfaitement le droit de recevoir des visites, le gestionnaire ne peut exiger de redevance pour les visiteurs. Toutefois si ceux-ci veulent profiter des équipements du site (piscine, tennis…), le gérant peut demander le paiement d’un droit d’accès et ce, même si les occupants de l’emplacement ont un libre accès à ces équipements de loisir.

2.4. Si mon camping est affiché quatre étoiles, les prestations seront-elles, en conséquence, haut de gamme ?

Contrairement à l’hôtellerie, le nombre d’étoiles dans un camping ne garantit en rien la qualité des prestations. Il s’agit uniquement d’un classement délivré par la préfecture du département en fonction de critères quantitatifs précis : nombre de douches, de toilettes, superficie des emplacements… Par exemple, dans un camping quatre étoiles, vous êtes certain d’avoir un emplacement d’au moins 80 m2 et le camping fera l’objet d’un gardiennage permanent.

2.5. La place que j’avais réservée à l’ombre des pins, est occupée, mon emplacement est en plein soleil. Est-ce que je peux refuser, quels sont mes droits ?

Si votre contrat de location précise explicitement la place qui devait vous être attribuée, vous pouvez refuser d’en accepter une autre. Cependant, vous risquez, en période de forte fréquentation touristique, d’avoir quelques difficultés à trouver un emplacement dans un établissement concurrent.Nous vous conseillons de négocier avec le gestionnaire l’attribution dans les plus brefs délais d’un emplacement à l’ombre en lui demandant un geste commercial pour le préjudice subi le temps où vous n’avez pas occupé l’emplacement loué.

2.6. Le gestionnaire du camping est-il habilité à donner des amendes pour non respect du règlement intérieur ?

Quand vous passez vos vacances au camping, vous vous devez de respecter le règlement intérieur du site. Si ce n’est pas le cas, le gérant pourra vous mettre en demeure de la faire, et plus encore, résilier le contrat. Il n’a en revanche aucun droit d'établir une amende.

3. Dernieres infos sur Camping

4. Les problèmes avec un réservation au camping

5. Bibliographie

  • Arrêté octobre 2008 sur l’information préalable des hébergements locatifs de plein air.
  • Code de l’urbanisme : articles R3 11-37 et suivants
  • Article R331-1 à R311-11 du code du tourisme