Rabais

Voyager low-cost : oui, mais à quel prix ?

Le 02/11/2014 à 08:35:55
Vues : 3267 fois JE REAGIS

Les compagnies aériennes sont les pionniers dans le domaine du low-cost, mais aujourd’hui train et autocars n’hésitent pas à se lancer dans l’aventure. Si la formule présente des avantages pécuniaires, elle souffre de nombreux inconvénients. Réponse à tout! vous dit tout pour acheter votre billet en connaissance de cause.

Voyager pas cher en avion

Combien ça coûte ?

Grâce aux compagnies aériennes low-cost, le coût du vol de votre week-end en amoureux peut se réduire à une poignée d’euros. Pas de tarif jeune ou senior, tous les passagers, quel que soit leur âge, profitent de ces petits prix. Mais pour en bénéficier, il faut être flexible sur vos dates et vos horaires. Quant aux meilleurs tarifs affichés, il faut réserver plusieurs semaines à l’avance pour espérer en profiter. Par exemple, un aller simple Paris-Varsovie sur Wizz Air réservé quelques jours avant le départ coûte 159,99 euros contre 24,99 euros pour un décollage près d’un mois et demi après*. Petit bémol, pour une des compagnies testées, nous n’avons jamais réussi à trouver le prix le plus bas annoncé, malgré une recherche sur plusieurs mois.

Face aux compagnies classiques, les compagnies low-cost restent néanmoins imbattables sur les prix des allers simples, leur fonds de commerce. Par exemple, même si vous vous y prenez moins d’une semaine à l’avance, pour une même date de départ, un Paris-Nice sur EasyJet (avec un bagage de 20 kg) vous coûtera 78 euros de moins que sur Air France. L’économie passe à 95 euros à condition de ne pas avoir un bagage en soute sur le vol low-cost. En effet, si les billets semblent a priori bon marché, la note peut vite grimper. Par exemple, l’enregistrement d’un bagage est payant. Sur Ryanair, il faut ajouter de 15 à 25 euros, selon la saison, pour un bagage en soute de 15 kg.

Tous les passagers, quel que soit leur âge, profitent de ces petits prix si l’enregistrement est réalisé sur le Net. Comptez 30 à 50 euros s’il est réalisé à l’aéroport. Attention aussi aux options payantes : envoi du détail de vol par SMS, embarquement prioritaire… En cas de petit creux, vous trouverez des formules déjeuner à partir de 8 euros chez EasyJet. Juste une petite soif ? Comptez 3 euros le café et 2,5 euros la bouteille d’eau de 500 ml**.

Question confort

Soyons clair, qui dit plus de sièges, dit moins d’espace et moins de confort… Pour les grands ou les personnes qui ont de l’embonpoint, le vol risque d’être « sportif ». Les compagnies vous proposent alors de réserver un siège avec un « espace supplémentaire ». Mais le confort a un prix, comptez entre 7 et 15 euros** pour un aller simple. Ces sièges sont situés près des sorties d’urgence mais tous les passagers n’y ont pas accès, comme les femmes enceintes par exemple.

C’est futé

Si vous ne souhaitez pas sacrifier votre confort, le low-cost s’applique maintenant à la business class. « La Compagnie » effectue des allers-retours entre Paris-Charles de Gaulle et New York-Newark en classe affaires à partir de 1 200 euros. Vous divisez par deux le prix du billet par rapport à une compagnie classique. Par exemple, pour un aller le 4 mai 2015 et un retour le 11 mai, comptez 2 670 euros sur Air France et 1 376 euros sur « La Compagnie ».

* Recherche effectuée début septembre 2014
** Prix relevés au 10 septembre 2014

Par Katy Le Moël

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
L'info conso en continu