Les allocations chômage revalorisées à compter du 1er juillet

Publié le 20 juin 2017 à 11:28 Aujourd'hui | 758 vues

Les allocations d’assurance chômage seront revalorisées de 0,65% au 1er juillet, a annoncé lundi 19 juin le Conseil d’administration de l’Unédic.

 En 2016, les allocations chômage n’avaient pas été revalorisées. Et pour cause, le conseil d’administration de l’Unédic n’avait pas réussi à se mettre d’accord sur un taux. Mais cette année, bonne nouvelle, ce dernier « a décidé à l’unanimité » de les augmenter légèrement. « À partir du 1er juillet 2017, l’allocation minimale, la partie fixe de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), l’allocation minimale pour les allocataires effectuant une formation sont revalorisés de 0,65% », a annoncé l’organisme dans un communiqué, lundi 19 juin.

Une hausse qui concernera « près de 94% de demandeurs d’emploi indemnisés »

Avec la revalorisation, l’allocation minimale passe ainsi à 28,86 euros par jour, – au lieu de 28,67 euros par jour actuellement. La partie fixe de l’ARE passe quant à elle de 11,76 euros à 11,84 euros par jour. Elle s’ajoute à la partie proportionnelle de l’allocation qui équivaut à 40,4 % de l’ancien salaire. Enfin, l’allocation minimale de l’ARE versée pendant une formation passe de 20,54 euros à 20,67 euros par jour. À Mayotte, l’allocation minimale est portée à 14,42 euros par jour et l’allocation minimale de l’ARE versée pendant une formation passe à 10,34 euros par jour en cas de formation.

L’Unédic précise que cette revalorisation concernera « près de 94% des demandeurs d’emploi indemnisés par l’Assurance chômage au 1er juillet 2017, soit environ 2,5 millions de personnes ». Pour rappel, les allocations chômage avaient été revalorisées de 0,7% en 2014 et de 0,3% en 2015.

Justine Dupuy

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème