Arnaque : alerte aux faux livrets bancaires

Publié le 20 décembre 2016 à 15:33 Aujourd'hui | 1050 vues

Des escrocs proposent aux épargnants des livrets bancaires affichant des rendements très alléchants. Bien entendu, il s’agit d’une arnaque.

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) tire la sonnette d’alarme. Elle met en garde le public contre des offres de placement frauduleuses sur des livrets d’épargne aux promesses de rendements élevés. Les consommateurs, sollicités par téléphone ou via Internet, se voient proposer de faux livrets bancaires aux promesses de rendement allant de 5 à 8%. Ils sont présentés comme étant une alternative au Livret A. Évidemment, c’est très séduisant. « En réalité, il s’agit d’une escroquerie » prévient l’ACPR dans un communiqué.

De l’argent versé que vous ne pourrez jamais récupérer

L’objectif des escrocs est simple. Pour ouvrir un « livret », on vous demande de fournir vos données bancaires personnelles et d’effectuer un premier versement par virement. « Une fois le transfert des fonds réalisé sur le compte de l’escroc, il devient impossible pour la victime de joindre son interlocuteur et d’obtenir la restitution des sommes qu’elle a versées », explique l’Autorité.

La prudence est donc de mise. L’ACPR rappelle ainsi quelques règles de bon sens : vérifier l’identité de la société, ne prendre aucune décision hâtive et étudier attentivement les documents fournis avant tout versement d’argent. « Aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé. Tout placement offrant une rémunération sensiblement supérieure à celle des produits d’épargne courants doit être un signe d’alerte », souligne l’ACPR.

Que faire ?

Les victimes de cette arnaque peuvent déposer plainte et contacter « Info escroquerie » au 0811 02 02 07 (prix d’un appel local). Il est aussi possible de signaler l’escroquerie sur le site Internet www.internet-signalement.gouv.fr et d’informer la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) par courriel à sne@dgccrf.finances.gouv.fr en lui transmettant les références du compte bancaire sur lequel vous avez versé les fonds.

Justine Dupuy

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème