Banque de France : gare aux mails et appels frauduleux !

Publié le 22 mai 2017 à 12:41 Aujourd'hui | 1212 vues

La Banque de France alerte le public sur la recrudescence des tentatives de vol de données bancaires utilisant frauduleusement son nom. Soyez vigilant !

Pour subtiliser les données bancaires et personnelles des internautes, les escrocs n’hésitent plus usurper l’identité de grands établissements. Actuellement, c’est la Banque de France qui a les faveurs de malfaiteurs. L’institution  voit en effet son nom, son logo, ainsi que certains de ses numéros de téléphone et de ses adresses électroniques utilisés lors d’appels ou dans certains mails prétendument effectués depuis un numéro de la Banque de France ou envoyés depuis une adresse @banque-france.fr. Face à la recrudescence des tentatives de vol de données, la Banque de France tire la sonnette d’alarme et appelle à la plus grande vigilance.

Faux site de la Banque de France

Les escrocs sollicitent les particuliers et les entreprises sous les prétextes les plus divers : facture à payer, interdiction bancaire, déblocage de crédit, et même lettre du Président. Tous les moyens sont bons pour « harponner » leurs victimes. «  Il est souvent demandé au destinataire de cliquer un lien renvoyant vers un faux site de la Banque de France, un formulaire de saisie de données invitant l’internaute à communiquer ses coordonnées bancaires ou une page de téléchargement de fichiers qui sont en réalité des logiciels malveillants », explique l’institution.

Ne répondez surtout pas à ces sollicitations. Ne cliquez pas sur les liens ! La Banque de France rappelle qu’elle ne demande jamais de coordonnées bancaires par courriel ou par téléphone. Si vous avez reçu un mail frauduleux, n’hésitez pas à le signaler sur le site dédié du gouvernement : www.internet-signalement.gouv.fr.

Phishing : ne tombez pas dans le panneau

Pour se protéger du phishing (tentative d’hameçonnage), plusieurs techniques s’offrent à vous. Par exemple, regardez bien si un petit cadenas apparaît dans votre navigateur. Le site doit commencer par « https » au lieu de « http ». Pour une bonne protection, il existe des logiciels anti-phishing gratuits qui vous protègeront de ces courriels (Kaspersky Lab, Fortinet). S’ils ne sont pas parfaits, ils réduiront leur nombre. C’est déjà ça. Vérifiez la présence de fautes d’orthographe ou de grammaire, posez-vous les bonnes questions (pourquoi m’envoie-t-on ce genre de mail ? pourquoi ma banque, par exemple, me demande des informations qu’elle a déjà ? ) et méfiez-vous aussi des offres trop alléchantes (les impôts qui vous indiquent que vous avez trop versé, etc). Et surtout, supprimez directement le mail suspect et videz-le de la corbeille.

Marine VAUTRIN

Surprise

Bananatex : un tissu responsable et de qualité à base de fibre de bananes

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème