Cueillette de champignons : déjà 181 cas d’intoxication !

Publié le 3 octobre 2017 à 9:25 Aujourd'hui | 788 vues

La cueillette des champignons n’est pas sans danger. En seulement deux semaines, 181 cas d’intoxication ont été enregistrés.

À l’automne, de nombreux Français partent à la chasse aux champignons. Et cette année les récoltes sont bonnes. Avec le soleil et les pluies de ces dernières semaines, les cèpes, bolets ou encore girolles ont poussé en grande quantité dans les sous-bois, et ce, pour le plus grand bonheur des amateurs de poêlées et d’omelettes aux champignons. Mais la cueillette n’est pas sans danger. 181 cas d’intoxication à des espèces vénéneuses ont déjà été enregistrés ces deux dernières semaines, contre seulement 15 à 50 par semaine de juillet à fin août.

Les autorités sanitaires tirent encore la sonnette d’alarme. « Les conséquences sur la santé de ce type d’intoxications peuvent être graves (troubles digestifs sévères, atteintes du foie pouvant nécessiter une greffe), voire mortelles. Cinq cas graves ont été enregistrés depuis le mois de juillet 2017 », alertent l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) et la Direction générale de la santé (DGS) dans un communiqué commun.

Cueillette des champignons : soyez très vigilant

Ces intoxications résultent, dans la majorité des cas, d’une confusion avec des champignons comestibles. Il faut donc être très vigilants ! Pour rappel, ne ramassez que les champignons que vous connaissez parfaitement. En cas de doute sur l’espèce, demandez toujours l’avis d’un spécialiste (pharmaciens ou association et sociétés de mycologie régionales). Ne cueillez que les champignons en bon état, avec pied et chapeau entier, afin de pourvoir bien les identifier et séparez par espèce les champignons récoltés pour éviter le mélange de morceaux de champignons vénéneux avec des champignons comestibles. Au moment de la récolte, l’idéal est de transporter les champignons dans un panier, une caisse en bois ou un carton. Le sac plastique accélère le pourrissement. Retrouvez tous nos conseils ici pour cueillir les champignons en toute sécurité.

Les symptômes (diarrhées, vomissements, nausées, tremblements, vertiges etc.) peuvent apparaître jusqu’à 12 heures après la consommation. Dès l’apparition des premiers signes, appelez immédiatement le centre antipoison de votre région ou le SAMU (15).

À noter que la cueillette a aussi ses règles. En cas d’infraction, la note peut être très salée. Plus d’informations ici.

Marine VAUTRIN

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème