Et si vous comptiez les oiseaux dans votre jardin ?

Publié le 25 mai 2018 à 15:58 Aujourd'hui | 703 vues

La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et la Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) invitent les Français à compter les oiseaux de leur jardin. Cette opération a lieu les 26 et 27 mai 2018.

Et si vous preniez un peu de votre temps pour compter les oiseaux présents dans votre jardin ? C’est ce que proposent la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) qui organisent ce week-end un comptage national des oiseaux de jardin. Depuis 2013, cette opération est organisée deux fois dans l’année :  le dernier week-end de janvier pour les oiseaux hivernants et le dernier week-end de mai pour les nicheurs. « Chaque année, ce sont des milliers d’observateurs qui ont partagé leurs données et contribué à faire avancer la connaissance des oiseaux de nos jardins », explique la LPO sur son site. « Forts des observations issues de ces comptages, nous pouvons dresser des états des lieux des oiseaux présents dans nos jardins », ajoute-t-elle. Cet hiver, il a été par exemple constater que contrairement à l’année dernière, les oiseaux des jardins avaient été nombreux à la mangeoire. Parmi les volatils les plus observés : Grosbec casse-noyaux, Tarin des aulnes et Mésanges noires. Et en mai, qu’en sera-t-il ? « Les migrateurs comme la Huppe fasciée, les hirondelles et le Rougequeue à front banc seront-ils présents en nombre ? Le Grosbec casse-noyaux et la mésange noire dénombrés cet hiver seront-ils encore présents fin mai dans les jardins ? », s’interroge la LPO. Reste donc à le savoir.

Comment participer au comptage national des oiseaux des jardins ?

Pour participer au comptage national des oiseaux, c’est très simple. Il suffit de choisir un jour, le samedi 26 ou le dimanche 27 mai, et d’observer et noter pendant une heure tous les oiseaux qui visitent votre jardin. Si vous n’avez pas de jardin, aucun souci. Il est possible de participer dans un jardin public ou sur un balcon. À noter qu’il ne faudra compter que les oiseaux posés dans le jardin et non ceux qui ne font que survoler, « à l’exception des hirondelles et martinets s’ils chassent au-dessus du jardin ». Pour chaque espèce, il ne faudra dénombrer que l’effectif maximum d’oiseaux observés simultanément. Une fois ce travail effectué, il ne vous restera plus qu’à transmettre vos observations sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins. Pour accompagner les participants, la LOP propose des fiches d’aide à l’identification, ainsi qu’une fiche d’aide au comptage.

Plus d’informations sur le site de la LPO et de l’Observatoire des oiseaux des jardins.

Marine VAUTRIN

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème