Garden Network : le potager vertical investit les balcons des étudiants

Publié le 22 avril 2016 à 8:53 Aujourd'hui | 2032 vues

Cultiver des légumes en ville, sur un balcon ou une terrasse, c’est possible. Quatre étudiants belges ont créé leur propre potager vertical à partir de matériels et matériaux récupérés. Une expérience positive qu’ils partagent via « Garden Network », une communauté étudiante. Coup de projecteur sur cette belle initiative. 

Manger plus sainement, c’est bien, mais comment faire lorsque l’on a peu de moyens ? Car oui, acheter de bons légumes peut devenir coûteux surtout lorsqu’on est étudiant. L’idéal serait alors de les faire pousser. Mais comment faire lorsque l’on habite en ville, lorsque l’on n’a pas de jardin et juste un tout petit balcon ? En installant un potager vertical bien sûr. Une culture hors-sol, étage par étage. Antoine-Alexandre André, William Gyselynck, Jean d’Ursel et son frère Matthieu, quatre étudiants de Louvain-la-Neuve en Belgique, ont décidé de se lancer. Adieu pizzas surgelées et bonjour les légumes frais !

Un potager vertical écolo

 Sur la terrasse de leur Kot, un logement privé loué exclusivement à des étudiants, ils ont alors installé au printemps dernier un potager vertical 100% home made. Des palettes, quelques planches pour la structure, du géotextile pour retenir l’eau et la terre, des clous, et deux tuyaux pour l’irrigation … La fabrication du potager n’a rien de bien sorcier. Ne reste plus qu’à semer ou planter. Autre point positif : tout est récupéré ou presque. « Nous trouvons tous ces éléments un peu partout comme les palettes qui sont récupérées chez des restaurateurs ou des industriels, confie Matthieu d’Ursel. Seul le géotextile est acheté ».

Avec un peu d’huile de coude et beaucoup patience, les quatre étudiants ont ainsi pu faire pousser des herbes aromatiques et récolter une vingtaine de salades et laitues sur leur surface agricole de seulement 2 mètres carrés. Comme quoi, il suffit de peu pour déguster ses propres légumes.

 Une communauté d’entraide

Antoine-Alexandre, William, Jean et Matthieu auraient pu se contenter de leur petit potager vertical. Mais ils ont décidé de partager leur expérience avec d’autres étudiants de Louvain-la-Neuve, une commune belge composée de près de 80% d’étudiants. Ces quatre amis proposent d’installer gratuitement des potagers à celles et ceux qui souhaitent en acquérir.

L’idée a tellement plu qu’ils ont déjà totalisé une quarantaine de commandes, dont une à Bruxelles. Ils ont en parallèle créé « Garden Network », une communauté étudiante où les membres peuvent s’entraider, se donner des conseils, via un groupe Facebook, et se retrouver autour d’une journée de « crowdbuilding ». Un rendez-vous pour construire les potagers verticaux commandés. Le premier fut d’ailleurs organisé le 13 avril dernier. Si le concept est principalement destiné aux étudiants, d’autres personnes peuvent en bénéficier. « C’est ouvert à tous, indique Matthieu. Lors de notre journée de « crowdbuilding », nous avions eu la participation d’une personne âgée ».

Les quatre fondateurs de Garden Network espèrent que leur initiative puisse se développer dans d’autres villes belges et pourquoi pas, en France. Leur but serait ainsi que les citadins, étudiants ou non, puissent créer de leur propre chef, dans leur région, ce type de communauté. « À l’inverse du copyright, nous, on pratique le copyleft », indique Matthieu. Comprenez : lancez-vous et faites comme eux, c’est vivement recommandé !

Aveclogo_mip

Marine VAUTRIN

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème