Goodbye Lorette

Goodbye Lorette : des chapeaux Made in France intemporels

Publié le 20 décembre 2021 à 8:39 Made in France

Comment diminuer sa consommation, s’acheter des pièces de sa garde-robe de bonne facture pour les garder à vie, sans pour autant sacrifier la nouveauté ? C’est le pari de Goodbye Lorette, qui propose une ligne de chapeaux intemporels qu’elle twiste avec une ligne de foulards sur mesure. Cela donne une collection haut de gamme, Made in France, et toujours dans l’air du temps.

Elodie Albert n’est pas tombée dans la marmite quand elle était petite. Issue d’une famille où la vocation médicale se transmet de père en fil.le.s, elle prend d’abord une voie parallèle qui l’amènera à différents postes dans une grande entreprise de transports, avant de sa lancer dans une reconversion audacieuse à la faveur de la mutation de son mari en Allemagne.
Lors d’un salon professionnel à Berlin où elle accompagne une amie qui travaille dans la confection, elle a un flash en voyant une mannequin chapeautée : c’est à la fabrication de chapeaux qu’elle veut passer les prochaines années de sa vie !

« Je revois ma grand-mère qui portait toujours des chapeaux, elle était tellement classe », se souvient nostalgique la créatrice.

Renouer avec l’artisanat français de la chapellerie

La jeune femme, qui ne connait rien au sujet, se plonge alors des journées entières sur internet, pour tout comprendre des chapeaux : les lignes, les dessins, la fabrication, les fournisseurs… Elle veut tout maîtriser avant de se lancer.

Et ça marche. De nombreux coups de fils plus tard, elle rencontre ses partenaires-fournisseurs qui lui accordent de fabriquer en toute petite quantité, à la demande, ses premières collections pour qu’elle puisse débuter.

Que ce soit pour ses chapeaux en feutre, en paille, le choix de ses boutons ou encore la fabrication de ses foulards, elle recherche l’authenticité et le savoir-faire français validé par des maisons labellisées EPV « Entreprise du Patrimoine Vivant ».

Un chapeau qui s’adapte à l’air du temps naturellement

« On n’est pas obligé de s’acheter un chapeau tous les ans, mais pour autant l’Homme a besoin de changement », affirme Elodie. Portée par cette vision, la jeune créatrice de Goodbye Lorette imagine des collections de foulards qui s’adaptent à ses chapeaux, comme aux tenues et aux envies.

Ainsi, si sa gamme de chapeau varie peu d’une collection à l’autre, misant davantage sur de nouvelles couleurs de feutre que de nouvelles formes, elle joue sur les motifs et les matières des tissus (crêpes de soie pour la plupart) qu’elle source dans un atelier à Lyon.

Elodie effectue elle-même le contrôle qualité de chacun de ses chapeaux qu’elle veut parfaits. Un souci de perfection pour faire honneur à toute sa chaine d’artisans qui œuvre à redonner ses lettres de noblesse à la classe française en matière de mode.

En savoir plus :
https://goodbyelorette.com/
https://www.institut-metiersdart.org/epv

Eléonore Verdy

Sur le même thème