Google lance « SOS Alerts », l’outil qui gère les situations de crise

Publié le 27 juillet 2017 à 12:08 Aujourd'hui | 894 vues

Le célèbre moteur de recherche Google a annoncé mardi 25 juillet le lancement de « SOS Alerts ». Cette nouvelle fonctionnalité viendra en aide aux personnes confrontées à des situations de crise comme des catastrophes naturelles ou des attentats. 

Quand on se retrouve face à des situations de crise, les questions fusent et on se retrouve souvent débordé par nos émotions. Quelles zones éviter, quels numéros d’urgence contacter ? Google peut désormais y répondre ! Le géant américain vient d’annoncer le lancement de sa nouvelle fonctionnalité : « SOS Alerts ». Le but ? Venir en aide aux usagers et leur donner toutes les informations dont ils ont besoin. « En période de crise, l’accès à une information pratique et mise à jour en temps réel est crucial. Activée aux côtés d’intervenants qualifiés et bénévoles sur le terrain, la technologie joue un rôle vital pour fournir des informations permettant de vous aider, vous et vos proches à rester en sécurité et bien informés », explique Yossi Matias, vice-président de l’ingénierie, dans un communiqué.

Afin de donner les informations les plus pertinentes et ce, en temps réel, Google s’est appuyé sur la puissance de son moteur de recherche et des bases de données de ses autres services Maps ou Waze. Mais la firme américaine s’est aussi associée à des autorités locales, nationales et des ONG comme la Croix Rouge, l’Agence fédérale des situations d’urgence américaine (FEMA) ou l’Administration des services atmosphériques, géophysiques et astronomiques des Philippines (Pagasa).

« SOS Alerts », comment fonctionne la fonctionnalité de Google ?

Une fois la fonctionnalité déclenchée, les utilisateurs auront accès à diverses informations selon leur proximité géographique avec la zone concernée. Exemple : si vous êtes proche de la zone, Google vous enverra une notification afin d’obtenir toutes les informations collectées. À l’inverse, si vous vous trouvez loin de la catastrophe, vous devrez effectuer vous-même une recherche avec des mots-clefs qui fera apparaître une bannière rouge « SOS Alert ». Celle-ci indique tout simplement qu’une catastrophe est en cours. « Les informations que vous obtiendrez pourront être différentes de celles communiquées aux personnes les plus proches de la zone de crise. (…) Au lieu de voir des numéros de téléphone d’urgence, vous pourrez voir un lien pour faire un don en lien avec cette crise ».

Pour le moment, la nouvelle fonctionnalité de Google n’est disponible qu’aux États-Unis, au Japon, en Australie et aux Philippines. Selon la BBC, elle devrait couvrir les événements européens mais avec beaucoup moins de détails, puisque Google n’a pas encore convenu d’accord avec l’Europe. Cette nouvelle fonctionnalité montre bien cette volonté de plus en plus présente chez les géants du Web de se positionner comme acteurs incontournables de l’assistance aux victimes. En février dernier, Facebook avait lancé un nouveau service d’entraide « Community Help » afin de renforcer sa fonctionnalité « Savety Check ».

 

Alice Glaz

Surprise

Bananatex : un tissu responsable et de qualité à base de fibre de bananes

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème