Google : vous ne serez plus gênés par les publicités pop-up des sites mobiles

Publié le 24 août 2016 à 15:57 Aujourd'hui | 798 vues

Fini les pubs pop-up sur mobile ! Google va pénaliser les sites mobiles qui intègrent certaines publicités intrusives dites interstitiels à partir de janvier 2017.

Si vous avez l’habitude de consulter des sites Internet sur votre téléphone portable, vous avez certainement fait face à des pop-up, ces fenêtres qui surgissent sur votre écran, ou autres publicités intrusives qu’on appelle des interstitiels. Ces fenêtres gênent la lecture surtout qu’elles sévissent à n’importe quel moment, gênant à l’occasion la lecture d’articles, la consultation de mails, le visionnage de vidéos ou encore l’achat en ligne de produits sur des sites de e-commerce, par exemple. Si vous en avez marre, cela se comprend et vous n’êtes pas les seuls d’ailleurs puisque Google a décidé d’intervenir.

La firme américaine se place du côté des internautes. Sur son blog, elle a déclaré baisser la visibilité des sites mobiles dans les résultats des recherches si ces derniers utilisaient ce type de publicités (pop-up et interstitiels). Ceci explique que les sites qui appliquent toujours ces pubs verraient leur rang reculer, ce qui diminue leur référencement et donc les visites. Cette décision de Google vise ainsi à améliorer l’expérience des utilisateurs et elle sera effective dès le 10 janvier 2017.

Quels types de publicités concernés ?

Quelques modèles d’affichage sont soumis à cette sanction.

  • Les pop-up qui s’affichent à l’ouverture de la page ou lorsqu’on effectue un scroll (défilement de la souris).
  • Les interstitiels qui recouvrent une partie ou la totalité de la page et qui doivent être fermés pour accéder au contenu.

Ces fenêtres secondaires s’affichent, sans même avoir été sollicitées par l’utilisateur, devant la page principale demandée par l’internaute lorsqu’il navigue sur Internet. Parfois, elles peuvent être des fichiers intrusifs qui s’installent automatiquement, à l’insu de l’utilisateur. Ce que Google aimerait à la place des bandeaux intégrés dans le contenu de la page et que l’on peut passer sans problème.

Toutefois, Google ne sanctionnera pas les sites qui ne gênent pas le confort de lecture, c’est-à-dire ceux qui affichent des publicités dans un but légal comme l’acceptation de conditions légales et de cookies, l’identification de l’utilisateur, la vérification de l’âge du visiteur et les interstitiels placés en en-tête ou en bas de page.

Raphaël BESNARD

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème