Le colis réutilisable 100 fois

Hipli invente le colis réutilisable 100 fois

Publié le 13 novembre 2020 à 17:50 Made in France

Face à l’incohérence de commander des produits engagés et responsables, pour les recevoir ensuite dans des colis à usage unique, les deux jeunes fondatrices de Hipli se sont lancées dans la création d’un colis réutilisable. A peine un an après le début de l’aventure, le succès est au rendez-vous.

Il y avait clairement un truc qui clochait. De très nombreuses marques se lançaient dans des productions vertueuses pour la planète, à la recherche de la moindre optimisation dans la création de leur produit. Mais au moment de l’envoi des commandes depuis leur site internet, elles n’avaient plus qu’à remettre leurs idéaux de côté et utiliser des contenants qui viendraient alimenter toujours plus les poubelles de déchets. Certes, il existait quelques initiatives pour créer des éco-colis, mais rien qui ne semblait adapté. C’en était trop pour Léa Got et Anne-Sophie Raoult : il manquait clairement un maillon dans la chaine, il fallait agir.

Des mois de R&D pour un produit à faible impact carbone

En octobre 2019, les deux jeunes femmes réunissent quelques économies, obtiennent des prêts, notamment auprès de la BPI, abandonnent leurs jobs respectifs et se lancent dans l’aventure depuis le Havre, leur ville d’origine.

Elles commencent par étudier le marché et interroger les marques écoresponsables chez qui elles consommaient pour comprendre leurs besoins réels. « Nous voulions nous faire une bonne expérience de la filière textile et comprendre les enjeux des logisticiens » se souvient Léa Got. Les jeunes entrepreneuses veulent créer un produit utile, bien conçu, qui supporte plusieurs étiquettes d’envois différentes, soit sécurisé, solide, le tout en étant séduisant pour les clients tout en ayant un vrai impact environnemental !

Elles dressent ainsi un cahier des charges rigoureux, lancent des tests sur différents tissus dans des labos français, et finissent par acter que la matière idéale reste du polypropylène imperméable, c’est-à-dire du plastique… Comble de tout, la production ne peut aujourd’hui se faire que loin de l’Europe, en Chine, pays qui maîtrise le savoir-faire pour façonner cette matière.

Changer les mentalités tout en contrôlant toute la chaine de production

« Nous avons opté pour ce prolypronène, c’est-à-dire une matière que nous aurions préféré éviter, car nous voulions créer le produit au plus faible impact environnemental possible tout en pouvant être déployé de façon massive pour qu’un vrai changement sur l’envoi des colis puisse s’opérer, poursuit Léa. Aujourd’hui, seule cette matière remplit les conditions que nous nous sommes fixées, et le fait d’être produit en Chine n’augmente pas l’empreinte carbone du produit. L’usine que nous avons choisie travaille en effet avec des fournisseurs qui ne sont pas à plus de 200 km d’elle, et nous recevons ensuite les colis par bateau. A l’arrivée, notre colis est réutilisable 100 fois, ce qui est gain considérable au regard du tout jetable qu’on trouve aujourd’hui.»

Hipli est très transparent sur toute la chaine de production et l’impact environnemental de chacun des éléments constitutifs de ses colis : de l’étiquette de sécurité, à l’impact par volume de colis, tout est passé au peigne fin et décrit sur le site internet.

Depuis juillet dernier, elles ont déjà fait circuler plus de 60 000 exemplaires de leurs colis, avec un taux de retour par les clients eux-mêmes de 91 %. Un chiffre remarquable authentifié par les puces RFID incluses dans chaque colis, ce qui permet une parfaite traçabilité par marque.

Faire de la pédagogie auprès des clients

Si le taux de retour est si important, c’est parce que la démarche est bien expliquée chez la vingtaine de partenaires actuels de Hipli. « Nous imposons aux marques qui travaillent avec nous d’avoir un vrai discours sur le colis quand elles le présentent, reprend Léa Got. Jusque là nous travaillions surtout avec des marques engagées, et pouvions donc présupposer que les clients de ces mêmes marques avaient une conscience écologique qui les amèneraient naturellement à nous renvoyer le colis après réception de leur commande. Mais avec notre fort développement actuel, qui va nous positionner chez d’autres acteurs, c’est important de bien expliquer pourquoi il faut que le colis nous soit retourné : dès la seconde utilisation, un colis Hipli a moins d’impact qu’un colis en carton. »

Gageons que cette prise de conscience du grand public se fera aisément : Hipli a obtenu récemment le Trophée du Grand Prix Public aux Trophées de la mode circulaire. Le même jour, elles ont reçu le Trophée de l’espoir pour petite entreprise, mais c’est véritablement le prix du public qui a rempli de fierté les deux havraises : elles l’ont interprété comme une reconnaissance et un vrai signe de changement des mentalité.

Vers un développement local

Si elles ont fait le choix pour démarrer l’aventure d’une matière en plastique produite loin du Havre, les jeunes femmes travaillent toutefois déjà à l’amélioration de leur produit à travers deux leviers :
– la recherche en continu pour trouver LA matière qui remplacera le propylène à terme
– le rapatriement en Europe du savoir-faire perdu en trouvant des partenaires pour confectionner leur colis, « mais c’est vraiment davantage pour une question d’impact social plus qu’environnemental », insiste Léa.

Elles ont choisi par ailleurs un logisticien « entreprise adaptée », c’est-à-dire qui emploie des personnes handicapée, près du Havre. Il est chargé de nettoyer, désinfecter et réparer éventuellement les éraflures possibles des retours colis : ce sont donc des emplois locaux qui vont se développer avec le succès de l’entreprise.

Elles ont également monté un partenariat avec un spécialiste du plastique recyclé pour qu’au terme de leur 100 utilisations, chaque colis ait une seconde vie.

Il ne manque plus que l’adhésion massive du grand public pour choisir l’option de colis réutilisables lors de leurs prochains achats en ligne si l’e-commerçant propose la formule, et le pari du zéro déchet dans l’univers des envois sera définitivement gagné.

Pour en savoir plus :
Le site Hipli : on y trouve la liste les ecommerçants qui utilisent le service de colis réutilisable Hipli

Stéphanie Perez

Sur le même thème