Quelle assurance, pour qui et pour quoi ?

1. À savoir

Avant de souscrire à une assurance supplémentaire, pensez d’abord à regarder les contours de votre assurance multirisque-habitation, celle de la garantie accidents de la vie, ou celles liées à vos cartes bancaires.

Assurance multirisque-habitation

L’assurance multirisque-habitation a pour objet de couvrir contre les dommages causés aux biens de l’assuré, ainsi que les dommages corporels ou matériels que lui ou ceux qui vivent sous son toit causent à autrui. Elle couvre donc l’habitation, les meubles et la responsabilité de l’assuré si celle-ci est engagée vis-à-vis des tiers, mais attention car elle ne couvre pas les dommages corporels subis par l’assuré ou les membres de sa famille, car pour cela, il faut avoir souscrit à une assurance accidents de la vie (voir ci-après).

Tous les contrats commercialisés sous l’appellation multirisque-habitation ne comportent pas les mêmes garanties, et l’assuré peut demander en option celles qui ne sont pas incluses d’office dans son contrat.

Les principales garanties offertes par l’assurance multirisque-habitation sont notamment :
> garantie incendie-explosion ;
> garantie tempête, neige et grêle ;
> garantie dégât des eaux ;
> garantie vol ;

> garantie vandalisme et bris de glace ;

> garantie contre les actes de terrorisme ou d'attentats; et
> garantie responsabilité civile qui joue dans la vie de tous les jours mais aussi lors de la pratique d’un sport (sous réserve des activités dangereuses comme la chasse, la spéléologie, le parachutisme souvent exclues) ; lors de l’usage de certains objets ou appareils (tels que tondeuse ou vélo) ; lors d’une location de vacances (responsabilité que vous pouvez encourir vis-à vis de tiers ou de voisins) ou encore lors des activités scolaires et extrascolaires de vos enfants, à l’exclusion des dommages corporels ou matériels (lunettes cassées...) subis par vos enfants eux-mêmes.

Assurance accidents de la vie

L’assurance accidents de la vie prend la forme d’une individuelle accidents ou d’un contrat bénéficiant du label garantie accidents de la vie (dit GAV). Elle permet à l’assuré d’être indemnisé contre les dommages corporels résultant d’un accident, ce dernier étant défini comme un événement soudain et imprévu, provenant d’une cause extérieure (par opposition à la volonté de l’assuré) et entraînant un dommage corporel. Elle est rarement proposée aux personnes âgées de plus de 65 ans et ne s’applique qu’en France, dans les pays de l’Union européenne, et à l’étranger pour des séjours inférieurs à 3 mois.

En fonction du contrat, les dommages peuvent résulter :
- des accidents domestiques (chutes à la maison ou à l’école), quelles que soient les circonstances et qu’il y ait ou non un responsable ;
- des accidents dus à des catastrophes naturelles ou technologiques (tempête, avalanche, effondrement), la GAV venant en complément de l’assurance multirisque habitation ;
- des accidents dus à la pratique de sports dangereux ;
- des accidents médicaux ou infestions nosocomiales ; et- des agressions ou attentats.

Sont généralement exclus de la garantie :
- accidents dus à certaines maladies ou comportements (alcoolisme, usage de drogue…) ;
- accidents causés ou provoqués intentionnellement par l’assuré ;
- accidents survenus au cours de certaines activités dangereuses ;
- le suicide ou encore la tentative de suicide, lors de la première année d’adhésion.

Sont systématiquement exclus les accidents de la circulation et les accidents du travail qui bénéficient d’une garantie spécifique.

Il convient de différencier l’individuelle accidents de la GAV :
>L’individuelle accidents a un champ d’application plus réduit. Elle est souscrite à titre individuel ou familial. Elle concerne principalement les accidents domestiques ou ceux liés à la pratique d’un sport à l’exclusion des sports dangereux. Elle n’indemnise généralement que les dommages corporels proprement dits sur une base forfaitaire.

>La GAV a un champ d’application plus large tant aux personnes assurées (souscrite pour l’assuré et sa famille) qu’aux événements accidentels garantis (voir la liste ci-dessus). Outre les dommages corporels, elle couvre généralement aussi les risques de décès et éventuellement d’invalidité résultant de l’accident, quelles que soient les circonstances de l’accident et avant toute recherche de responsabilité. Elle peut faire l’objet d’une garantie complémentaire ou bien alors faire partie d’un contrat distinct.

A noter : Ce type de contrat doit être distingué de l’assurance complémentaire santé (plus communément appelée mutuelle) qui complète les remboursements des frais de soins et éventuellement les pertes temporaires de salaires pendant les arrêts de travail (au delà de ce qui est pris en charge par la Sécurité sociale) mais ne prend pas en charge les conséquences durables de l’accident sur la vie de la famille (préjudice esthétiques, invalidité).  

Assurance annulation voyages

L’assurance annulation voyages permet de couvrir certains risques d’annulation, de perte de bagages, de rapatriement, d’hospitalisation à l’étranger ou d’assistance.

A noter : La plupart des contrats couvrent l’annulation en cas de maladies, d’accidents, de décès de proches, de licenciements économiques.

Elle peut être proposée par l’agence de voyage, mais vous n’avez aucune obligation d’y souscrire. Il convient surtout, avant de vous décider, de vérifier l’étendue de l’assurance de votre carte bancaire et celle des autres contrats habitation, responsabilité civile.

A noter : N’oubliez pas que pour faire jouer l’assurance annulation de votre carte bancaire, vous devez obligatoirement avoir réglé le voyage avec la carte.

Assurance scolaire

L’assurance scolaire a pour objet de couvrir votre enfant pour les dommages qu'il peut causer à autrui et pour ceux dont il peut être victime. Elle n'est pas obligatoire pour toutes les activités qui se déroulent dans le cadre scolaire et au sein de l'établissement, mais le défaut d’assurance empêchera votre enfant de participer aux sorties facultatives de l’école (visites de musées, séances de cinéma, classes vertes...).

Elle comprend généralement :
>une garantie de responsabilité civile pour les dommages que peuvent causer vos enfants comme casser les lunettes d'un copain ;
>une assurance individuelle accident pour les dommages dont peuvent être victimes vos enfants sans tiers responsable identifiable comme dans l’hypothèse où il tombe dans la cour et se blesse.

A noter : Avant de souscrire une assurance scolaire, vérifiez auprès de votre assureur qu’elle n’est pas comprise dans le champ d’application de votre assurance multirisque-habitation ou de votre assurance accidents de la vie. Si ce n’est pas le cas et avant d’aller souscrire ailleurs, vérifiez que vous ne pouvez pas obtenir une extension de garantie à un prix avantageux auprès de votre assureur.

Assurances liées aux moyens de paiement

Les assurances liées à votre carte bancaire varient en fonction de la carte que vous avez choisie.

Il y a une offre standard avec une garantie de base, généralement équivalente d’un réseau à l’autre, mais dont l’étendue est liée au type de carte choisie (Visa, Mastercard…). Puis, il y a les offres haut de gamme, qui sont également les plus chères (Visa Premier, Gold ou Platinum Mastercard, Gold American express). Le plus souvent ces offres proposent la garantie de base avec des plafonds plus élevés et ajoutent une infinité de prestations plus étendues et souvent très utiles en cas d’imprévus comme l’assurance solde de paiements (qui prend en charge en cas de décès du porteur de la carte toutes dépenses effectuées avec la carte et non encore été débitées à la date du décès) ou bien l’assurance achats (qui rembourse le montant de vos achats en cas de vol, perte, ou casse survenant dans les jours qui suivent l’achat).

A noter :

>Outre le propriétaire de la carte, les garanties de la carte bénéficient au conjoint ou au concubin et à ses enfants de moins de 25 ans fiscalement à charge, mais il faut que les achats aient été effectués avec la carte.

>Les services d’assistance donnent droit à une assistance médicale (organisation et prise en charge du rapatriement médical, avance et remboursement des frais médicaux engagés à l’étranger, frais de voyage et d’hébergement d’un proche en cas d’hospitalisation) ; à une assistance juridique à l’étranger (prise en charge des honoraires d’avocat, avance d’une caution pénale…) ; à une assistance en cas de décès à l’étranger (prise en charge des formalités liées au rapatriement du corps, paiement des frais de transport jusqu’à l’inhumation, prise en charge des frais de cercueil). Ces services sont à peu près équivalents selon les cartes, mais ce sont les plafonds de prise en charge qui changent en fonction du type de carte.

>Les services d’assurance donnent par exemple droit à une assurance voyages (annulation en cas de maladie ou de décès d’un proche, retard d’avion ou perte de bagages) ou à une assurance décès et invalidité (résultant d’un accident à bord d’un moyen de transport public ou au volant d’une voiture de location).

2. Questions frequentes

2.1. Je pratique la chasse régulièrement, dois-je souscrire une assurance responsabilité civile spécifique ?

Oui, tout comme la pêche sous-marine ou le parapente, la chasse fait partie de ces loisirs pour lesquels vous devez spécifiquement être assuré et justifier d’une assurance responsabilité civile particulière couvrant l’activité. Si cela n’est pas inclus dans votre contrat d’assurance de base, il faudra demander une extension de garantie pour l’activité concernée et vous assurer de ce que cela couvre. Sachez enfin qu’en cas de suspension ou de résiliation du contrat d’assurance, l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage informé par la compagnie d’assurance retirera provisoirement la validation du permis de chasser et qu’en cas d’accident, l’indemnisation des victimes sera entièrement à la charge du chasseur non assuré.

2.2. Les accidents de santé sont-ils couverts pas l’assurance accidents de la vie ?

Non, les accidents de santé comme infarctus, accidents cérébraux ou maladies ne sont pas indemnisés au titre de la garantie des accidents de la vie, car ils résultent d’une cause extérieure. Il faut plutôt regarder dans les assurances décès-invalidité ou complémentaire santé.

2.3. Quelle est la différence entre une assurance individuelle accidents et une garantie accidents de la vie ?

L’étendue de ce qu’elles couvrent est sensiblement la même, mais la garantie des accidents de la vie a une couverture plus large car elle indemnise l’assuré de l’assurance et sa famille, alors que l’assurance individuelle accidents a un champ d’application limité à l’assuré.

2.4. Quelle est la différence entre une assurance habitation-multirisque et une garantie accidents de la vie ?

L’assurance habitation couvre les dommages sur les biens et les dommages corporels faits à autrui par l’assuré et sa famille, alors que la garantie accidents de la vie ne couvre que les dommages corporels subis par l’assuré et sa famille.

2.5. Est-ce que l’assurance voyage de ma carte bancaire joue si j’ai oublié mon passeport ?

Non, comme dans l’hypothèse d’un d’accident sans conséquences graves, les assurances voyages liées aux cartes bancaires ne rembourseront pas le voyage en cas d’oubli de passeport.

2.6. Je pratique le ski régulièrement, dois-je souscrire une assurance responsabilité civile spécifique ?

Non, l’assurance responsabilité civile spécifique n’est pas obligatoire pour la pratique du ski. En revanche, il faut vérifier l’étendue de votre contrat multirisque-habitation, qui ne couvrira que les dommages que vous pourriez causer à un tiers. Si vous vous blessez tout seul et si vous ne voulez pas que les frais soient à votre charge, vous devez souscrire une garantie accidents de la vie. Enfin, vérifiez aussi les assurances liées à votre carte bancaire car par exemple certaines cartes (Visa premier et Gold MasterCard) comportent des assurances neige et montagne très complètes (incluant frais de recherche réels, rapatriements, remboursements des forfaits non utilisés, responsabilité civile, garantie décès, invalidité…). La seule obligation pour en bénéficier est d’avoir réglé avec sa carte.

2.7. Quelle est la différence entre les assurances liées aux accidents de la vie et la mutuelle ? Une mutuelle couvre-t-elle les mêmes champs ?

Non, la mutuelle (ou assurance complémentaire santé) complète les remboursements des frais de soins et éventuellement les pertes temporaires de salaires pendant les arrêts de travail (au delà de ce qui est pris en charge par la Sécurité sociale). Mais contrairement à certaines assurances accidents de la vie, la mutuelle ne prend pas en charge les conséquences durables de l’accident sur la vie de la famille (préjudice esthétiques, invalidité), et ne couvre généralement pas les accidents occasionnés notamment par les mutilations, l’alcoolisme ou la pratique d’un sport dangereux… En revanche, il est possible que dans le cadre d’une activité sportive dite non dangereuse l’assurance accidents de la vie intervienne en complément de la mutuelle si celle-ci ne rembourse pas tous les frais de l’accident…

3. Dernieres infos sur Souscription / résiliation