Médicaments : le prix varie du simple au triple selon les pharmacies

Publié le 13 décembre 2016 à 11:28 Aujourd'hui | 850 vues

Selon une enquête de Familles Rurales publiée ce mardi 13 décembre, le prix d’un même médicament peut passer du simple ou triple, d’une officine à l’autre. Et sur Internet, les tarifs ne sont pas si attractifs que cela.

Comparer les prix, voilà ce que devraient systématiquement faire les consommateurs lorsqu’ils achètent des médicaments. D’après une enquête de l’association de consommateurs Familles Rurales, les écarts de prix pour un même médicament sont énormes, d’une pharmacie à l’autre.

En septembre et octobre, 35 veilleurs ont relevé les prix de 15 produits fréquemment utilisés par les familles (12 médicaments et 3 spécialités non médicamenteuses) dans 80 pharmacies (39 pharmacies physiques et 41 sites) réparties sur 41 départements. Parmi les 12 médicaments fréquemment utilisés, le prix de vente peut varier du simple au triple selon les officines, ce qui est d’ailleurs le cas pour l’Activir, une pommade contre les boutons de fièvre, qui se vend entre 3,20 euros et 8,90 euros le tube. L’Arnigel, un traitement homéopathique, est vendu entre 2,99 euros et 6,90 euros. Quant au Strepsils, un médicament pour les maux de gorge, son prix va de 4,90 à 8,50 euros.

« Ces différences de prix sont particulièrement problématiques pour des produits qui sont renouvelés régulièrement, tels que les dispositifs pour arrêter de fumer », indique Familles Rurales. En effet, le Nicopass peut passer de 14,99 euros à 31,30 euros.

Les médicaments ne sont pas forcément moins chers sur Internet

Et si vous pensiez faire des économies en achetant vos médicaments en ligne, c’est raté. Selon l’association, les prix sont « faussement attractifs ». « Sur l’ensemble des prix de médicaments relevés, on constate que les prix sont moindres sur Internet comparativement aux prix pratiqués dans les officines physiques. Mais les frais de port annulent cet avantage et le prix final rejoint voire dépasse celui proposé en officine », explique l’association dans son Observatoire des prix des médicaments 2016.

En moyenne, le prix proposé en ligne est inférieur d’un euro par boîte, mais le coût de livraison s’élève en moyenne à 5,91 euros. Résultats, pour un médicament comme l’Activir, vendu en moyenne 4,18 euros sur Internet contre 4,81 euros en moyenne en pharmacie, il faut compter les frais de port. Ce qui revient donc plus cher. Pour que l’opération soit intéressante, il faut commander pour 60 euros d’achat en moyenne, somme à laquelle les frais de livraison sont souvent offerts. Ce qui fait pas de mal de boîtes alors que « la délivrance de 5 boîtes par médicament est considérée comme un maximum acceptable pour des médicaments sans ordonnance », fait valoir Familles Rurales.

Justine Dupuy

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème