Miel : étiquetage obligatoire du pays d’origine en 2019

Publié le 30 mai 2018 à 12:46 Aujourd'hui | 1920 vues

Dans le cadre des débats sur la loi Agriculture et Alimentation, les députés ont voté l’obligation de mention du pays d’origine du miel à partir du 1er septembre 2019. Une avancée qui devrait mettre fin aux étiquettes trompeuses.

Le miel est une denrée sucrée devenue très convoitée par les occidentaux ces dernières décennies. Entre 2007 et 2013, sa production mondiale a augmenté de 8% et les exportations de 61% selon l’Organisation internationale des exportateurs de miel. En 2015, de nombreux pays européens ont augmenté leurs exportations de miel mais aussi leurs importations en provenance de Chine. En France, plus de la moitié du miel consommée sur le territoire est issue de l’importation. Une technique qui implique toutefois des méthodes trompeuses. Dans le cas de l’Asie, le miel est importé puis réexporté comme un produit local, faisant qu’un tiers des miels dans l’Union européenne ne sont pas conformes à la provenance indiquée. Selon une étude, « 45% des miels sont d’une origine autre que celle mentionnée sur le pot ». En 2013, la DGCCRF a montré qu’un miel sur cinq avait un étiquetage non conforme. Aussi, les miels asiatiques sont souvent dilués avec de l’eau pour augmenter sa quantité et diminuer son prix de production. Pourtant, « le miel est un produit naturel qui doit être vendu frais et non transformé, conformément à un arrêté royal du 19 mars 2004″.

Les producteurs ont jusqu’au 1er septembre 2019 pour conformer leurs étiquettes

Pour contrer ces méthodes trompeuses et mieux protéger le miel, les députés ont voté un amendement en commission le 29 mai obligeant les producteurs de miel à indiquer la provenance du produit sur son emballage. Ainsi, « si une indication géographique apparaît sur l’étiquette, le miel doit alors être produit uniquement à partir du nectar de cette région ». Les producteurs de miel ont jusqu’au 1er septembre 2019 pour conformer leurs emballages. Jusque là, le miel qui n’est pas conformément étiqueté  peut toujours être vendu ou distribué gratuitement.

Claire Lebrun

  1. Bonjour,
    Bel article !
    Personnellement je consomme tous les jours du pollen de fleurs pour la prostate et je fais 2 cures annuelles de gelée royale française.
    Je me fourni auprès d’une exploitation apicole dans le sud de la France : Les Miels d’Uzès Famille BOILEAU Apiculture Gelée Royale Française
    Bons produits et service compétent.
    Je vous la recommande
    https://www.miel-uzes.com

    Cordialement
    Pierre

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème