Un ours polaire enfermé dans un centre commercial chinois

Publié le 20 juillet 2016 à 18:16 Pop culture | 1778 vues

Triste monde. En Chine, à Guangzhou, un ours polaire est retenu captif depuis plusieurs mois dans un centre commercial pour le « plaisir » des visiteurs.

Il est exposé à la vue de tous comme un objet que l’on pourrait acheter. Derrière la vitrine, cet ours polaire nommé Pizza vit dans un petit enclos illuminé de néons bleus et subit les flashs des nombreux appareils photo des visiteurs venus l’admirer et immortaliser la scène avec des selfies. Pire, certains n’hésitent pas à frapper contre la vitre pour attirer son attention. Voici ce que l’on peut voir sur les vidéos postées par l’ONG chinoise Animals Asia.  Depuis le début de l’année 2016, l’ours blanc est en effet devenu l’ « attraction » du Grandview Aquarium installé dans un grand centre commercial de la ville de Guangzhou en Chine.

« Il n’y a aucune excuse pour qu’un animal soit pris au piège de cette façon », s’insurge Dave Neale, le directeur de l’ONG chinoise. « Cependant, il est sûr que les ours polaires font partie des animaux les plus difficiles à gérer efficacement en captivité », nuance-t-il sur le site de l’association. Et ajoute : « Les ours polaires ont besoin de beaucoup de place. Assez pour marcher, courir, grimper et chasser. La liste de leurs besoins est très longue, à tel point que la seule réponse à ce dont un ours polaire a vraiment besoin, c’est de vivre en liberté dans la nature ».

Une pétition en ligne

L’ONG a lancé une pétition sur Internet pour sauver l’ours polaire. Animals Asia demande au public chinois de boycotter cette « attraction ». « Cet ours souffre pour quoi ? Pour des selfies ? Pour le shopping ? »

Malheureusement, l’animal n’est pas le seul à être exposé ainsi dans cet endroit : six bélugas, cinq morses ou encore deux loups arctiques. En 2016, lors de l’ouverture du centre, l’ONG avait déjà qualifié cet endroit de « prison pour animaux ». Face à la pression de l’opinion publique, la direction du Grandview Aquarium a promis « une meilleure vie pour ses animaux », a confié Dave Neal au Guardian.

La Chine compte actuellement 39 parcs du même type. Selon le Guardian, une douzaine d’autres devraient ouvrir leurs portes d’ici deux ans.

Justine Dupuy

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème