Du plomb et du cadmium dans la peinture de certains verres

Publié le 7 novembre 2017 à 14:30 Aujourd'hui | 1406 vues

Une étude anglaise vient de révéler que de nombreux verres seraient contaminés par une forte quantité de plomb et de cadmium. Ces substances peuvent être ingérées suite à l’usure des peintures décoratives.

Très appréciés des enfants, les verres décorés font souvent l’objet de collection. C’est notamment le cas pour les célèbres verres à moutarde à l’effigie de leurs héros de dessins animés préférés. Les adultes, quant à eux, les choisissent afin d’avoir un beau service de verres. Désormais, il va falloir y réfléchir à deux fois avant d’en acheter. Selon une enquête menée par des chercheurs de l’université de Plymouth (Royaume-Uni), plus de 70% des verres testés contenaient, dans leurs peintures, du plomb et du cadmium. Ces résultats ont été publiés dans la revue Science of The Total Environment.

Dépasse de 1 000 fois la limite autorisée

Les scientifiques ont effectué 197 tests sur 72 produits décorés. Parmi lesquels, des gobelets, des verres neufs et d’occasion à bière et à vin ou encore des bocaux. « Ils ont trouvé du plomb dans 139 cas et du cadmium dans 134 cas, à la fois sur la surface des verres et, dans certains cas, sur les bords », expliquent les chercheurs. Au total, 52 produits sur 72 contiennent du plomb et 51 du cadmium. Pire encore, la concentration de ces substances toxiques est très élevée et dépasse de 1 000 fois la limite autorisée. « Les concentrations de plomb variaient d’environ 40 à 400 000 parties par million (ppm), tandis que les quantités de cadmium variaient d’environ 300 à 70 000 ppm », précisent-ils.

Ces résultats inquiètent car selon l’université de Plymouth « les tests ont montré que des morceaux de peinture s’écaillaient et se détachaient souvent du verre à cause d’une utilisation prolongée, indiquant que ces substances pouvaient être ingérées sur une période prolongée ». Cette ingestion comporte des risques à long terme pour la santé et notamment pour les enfants, comme des lésions pulmonaires, osseuses, cérébrales ou rénales.

Marie Bascoulergue

Surprise

Bananatex : un tissu responsable et de qualité à base de fibre de bananes

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème