Agir contre la pollution numérique

Pollution numérique : 10 réflexes à adopter pour optimiser l’usage de vos ordi et smartphones

Publié le 22 avril 2020 à 12:33 Aujourd'hui

4 % des émissions totales de gaz à effet de serre proviennent de notre usage du numérique, dont 53 % dues aux datas centers et infrastructures réseaux pour stocker en grande partie toutes nos données. Il est temps de faire le tri dans nos mails et de prendre de bons réflexes pour la suite !

89 % des français utilisent internet, dont 80 % tous les jours. La consommation, surtout en temps de confinement, est en partie consacrée au travail et télétravail, mais en partie seulement : 60 % du flux mondial de données est en effet dû à la lecture de vidéos en streaming.

Au chapitre des chiffres qui donnent le tournis, l’Ademe nous apprend aussi qu’en une heure, au niveau mondial, 8 à 10 milliards des mails sont échangés (hors spams), et 180 millions de recherches Google sont effectuées, alors même qu’une donnée numérique (mail, téléchargement, vidéo, requête web…) parcourt en moyenne 15 000 km !

N’en jetons plus, agissons !

Optimisez le stockage de votre messagerie : supprimez les mails inutiles

Nous avons tous cette fâcheuse habitude de garder des mails dans notre boite, parfois des années, alors que franchement, allons-nous vraiment les relire ? Supprimez tous vos mails inutiles et pensez à vider ensuite la corbeille et les spams. Cela prend un peu de temps la première fois si vous ne l’avez jamais fait, mais ensuite au quotidien, c’est un geste rapide à adopter. A la clé : moins de place utilisée sans intérêt sur les serveurs à l’autre bout de la planète, et moins de consommation d’énergie via les allers-retours messagerie-serveur pour charger l’intégralité de vos messages.

Favorisez les messageries instantanées d’entreprise

Cette période de confinement a mis à l’honneur de nouvelles façons de travailler, notamment avec les outils de communication virtuelle issus du monde l’entreprise. Post-crise, continuez à utiliser les messageries instantanées d’entreprise qui utilisent le serveur de l’entreprise, plutôt que de s’envoyer des mails qui peuvent faire le tour de la planète avant d’atteindre la messagerie de votre collègue dans le bureau d’à côté.

Notez aussi que les conférences audio consomment 1000 fois moins de bande passante que les conférences en visio !

Utilisez des sites tiers d’envois de pièces jointes

Plutôt que faire transiter un document lourd via mail, utilisez des sites de compression de pièces lourdes du type wetranfer peut s’avérer très utile : vous n’encombrerez plus votre boite mail d’une part, ces sites tiers vident régulièrement leur serveur des données stockées d’autre part, ce qui en cumulé fait plus d’économie de stockage global !

Posez-vous la question des destinataires

Berthier a-t-il vraiment besoin de recevoir ce mail en même temps que Canu ? L’habitude des envois à quinze destinataires est catastrophique en termes d’impact environnemental, car chacun va recevoir une copie de votre mail, ce qui démultiplie son stockage dans toutes les boites mails de vos correspondants. Posez- vous donc bien la question de l’intérêt réel de certaines personnes en copie de vos mails.

Stockez sur des clouds avec raison !

D’un côté pratique pour se partager des documents ou photos, le stockage sur les différents clouds est très consommateur d’énergie car il impose des aller-retours utilisateurs-serveurs en permanence. Optez rapidement pour des gestes simples comme celui de désactiver le transfert automatique de données sur votre ordinateur.

Comme pour votre messagerie, posez vous aussi la question des documents que vous laissez sur le cloud et de l’intérêt réel de les y laisser. Et dites-vous bien que mieux vaut stocker les 150 photos de bébé du jour sur un disque dur externe ou un ordinateur que sur des serveurs en ligne…

Optimisez vos recherches internet

Si vous connaissez l’url du site que vous voulez consulter, tapez-là au lieu de chercher le site dans le moteur de recherche. L’Ademe estime en effet qu’en allant au plus court, on provoque 4 fois moins d’émission de gaz à effet de serre. C’est pourquoi, dans la même idée, rechercher des mots clés précis est moins consommateur que des requêtes longues. Bref, allez au plus court !

Téléchargez la musique plutôt que l’usage en streaming

La bonne veille radio ne vous plait plus ? Téléchargez à l’avance les musiques que vous voulez écouter : les abonnements aux différentes plateformes le permettent. Et évitez d’écouter de la musique en lançant des clips vidéo : la bande passante nécessaire à la vidéo consomment beaucoup plus, comme on l’a vu plus haut ! Ceci vaut également pour les films : téléchargez-les à l’avance, plutôt qu’une lecture en streaming.

Fermez les onglets inutiles

On ne s’en rend pas compte, mais chaque onglet ouvert entraine une consommation supplémentaire. Alors, comme pour le reste, soyez organisés et allez à l’essentiel.

Désactivez les mises à jour automatique des apllis de votre téléphone

Bon nombre des applications installées sur votre smartphone se mettent à jour en tâche de fond sans même que vous vous en rendiez compte : prenez le temps de vérifier les paramètres de chacune pour enlever ces mises à jour automatiques. En plus d’un petit geste pour la planète, vous gagnerez en forfait consommé.

Faites le tri régulièrement également dans vos applis : combien ne vous servent en réalité jamais ? N’hésitez pas à les désinstaller

Eteignez tous vos appareils en fin de journée !

Selon les ordinateurs, la mise en veille entraine encore une consommation de 20 à 40 % de sa consommation en marche ! Aussi, éteignez toujours vos appareils et prises électriques dès que vous n’utilisez plus vos appareils. Même votre box, qui consomme autant qu’un grand réfrigérateur, peut être éteinte pendant la nuit… Vous ferez du bien à la planète et des économies sur votre facture d’électricité.

Enfin, sachez également que l’Ademe recommande une utilisation internet via le wifi ou directement câblé en filaire, plutôt qu’en 4G.

Pour en savoir plus :
Le site de l’Ademe et toutes leurs précieuses recommandations

Eléonore Verdy

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème