Poulehouse : l’œuf qui ne tue pas la poule débarque en Belgique

Publié le 8 décembre 2017 à 16:58 Aujourd'hui | 8331 vues

Amis Belges, bonne nouvelle. Depuis le 6 décembre, les œufs Poulehouse sont désormais disponibles en Belgique dans les magasins Sequoia.

La start-up Poulehouse franchit une nouvelle étape. Après avoir lancé ses œufs dans les magasins Biocoop en France, elle s’attaque désormais au marché belge. Depuis mercredi 6 décembre, les consommateurs peuvent trouver dans les rayons des magasins Sequoia des œufs Poulehouse, reconnaissables à leur petite boîte verte. Sur l’emballage, on peut y lire en grands caractères « L’œuf qui ne tue pas la poule ». Et c’est là toute la particularité de ces produits. Ces œufs sont issus de poules qui ne seront pas envoyées à l’abattoir.

Aujourd’hui, les poules pondeuses présentes dans les élevages sont envoyées à l’abattoir vers l’âge de 18 mois alors qu’elles ont une espérance de vie moyenne de 6 ans, voire de 10 ans, et ce, pour des questions de rentabilité. À partir de cet âge, les cocottes sont en effet moins productives. Face à terrible constat, les fondateurs de Poulehouse ont imaginé un refuge afin d’offrir une seconde vie à ces gallinacées. « La maison des poules accueillera nos premières poules pondeuses dès mars 2018. Ces dernières pourront continuer à vivre paisiblement jusqu’à leur fin de vie et pondre à leur rythme », précise Elodie Pellegrain, responsable de la maison des poules, dans un communiqué.

6 euros la boîte de 6

La jeune pousse travaille actuellement en partenariat avec quatre éleveurs bio, à qui elle achète les œufs pondus par leurs futures poules. Ces derniers se sont engagés à envoyer les poulettes réformées (promises à l’abattoir) au refuge et à ne plus se fournir en poussins femelles ayant le bec coupé pour ses prochains lots de poules. Malheureusement, la plupart des cocottes sont en effet épointées afin qu’elles ne puissent pas se piquer entre elles. En contrepartie, Poulehouse rémunère mieux les éleveurs. D’où le prix assez conséquent de la boîte : 6 euros. « Ce prix permet de rémunérer correctement les éleveurs qui s’engagent dans le projet et de financer la fin de vie des poules », justifie la start-up.

Les œufs bio et éthiques de Poulehouse sont commercialisés dans les boutiques Sequoia à Bruxelles, Waterloo, Wavre, Enghien, Watermael-Boitsfort et Hoeilaart. En France, ils sont disponibles dans les magasins Biocoop. Pour trouver un point de vente près de chez vous, rendez-vous sur le site de Poulehouse.

Marine VAUTRIN

  1. génial ,bravo ,belle initiative !!!

  2. Bonjour touchée et émue par un reportage au sujet du sauvetage des poules pondeuses,grâce à des gens de cœur reconnaissants,elles finiraient tristement leur vie à l’abattoir, végétarienne et assidue à la défense des animaux, j’espère que des initiatives comme celle ci feront prendre conscience à beaucoup que l’animal n’est pas un objet de rentabilité,mais un être vivant,qui mérite respect et attention, merci à tous les protagonistes pour le changement d’un monde meilleur…

  3. A quand des œufs dans la région de Namur?

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème