Prix du lait : un accord trouvé entre les producteurs et Lactalis

Publié le 30 août 2016 à 17:02 Aujourd'hui | 816 vues

Après une semaine de conflit, un accord a été trouvé entre les producteurs et le groupe Lactalis. Il fixe le prix de la tonne de lait à « 290 euros en moyenne ».

C’est la fin d’une semaine de conflit. Un accord a finalement été trouvé sur le prix du lait entre les organisations de producteurs de lait et le groupe Lactalis, a annoncé Sébastien Amand, l’un des représentants des producteurs présents à la réunion qui se déroulaient ce mardi 30 août à la préfecture de la Mayenne, à Laval. Trois sessions de négociations ont été nécessaires. Pour rappel, vendredi 26 août, au lendemain de la deuxième réunion, Lactalis avait consenti à une augmentation de 15 euros pour la tonne de lait, soit un peu plus de 270 euros dès le 1er septembre. Une proposition qui avait été jugée insuffisante par la FNSEA, le premier syndicat agricole, qui réclamait un prix compris entre 290 et 300 euros les 1 000 litres. Le troisième round a donc été le bon.

Cet accord avec le numéro un mondial des produits laitiers fixe le prix de la tonne de lait à « 290 euros en moyenne » pour les cinq derniers mois de l’année, a indiqué Sébastien Amand, vice-président de l’Organisation de producteurs Normandie Centre. Le prix d’achat de Lactalis était de 256,90 euros en juillet, soit l’un des prix les plus bas du marché. Concrètement, il est prévu une augmentation de 5 euros du prix de la tonne de lait tous les mois jusqu’à la fin de l’année, de 280 euros en août à 300 euros en décembre, ce qui rapporte à 275 euros le prix moyen sur toute l’année 2016.

En contrepartie, l’accord stipule aussi l’arrêt des mobilisations menées depuis une semaine par les syndicats agricoles sur les sites Lactalis et des actions dans les enseignes. Des messages, comme « ce produit laitier ruine les éleveurs » ou « cette  marque ne rémunère pas les producteurs », étaient apposés sur les étiquettes des produits Lactalis en rayons. Depuis lundi, ces opérations de sensibilisation avaient d’ailleurs été multipliées sur tout le territoire.

« Une étape franchie »

Le secrétaire général de la FNSEA, Dominique Barrau, s’est félicité de cet accord. « On considère que c’est une étape franchie. C’est important que Lactalis revienne dans le rang », a-t-il déclaré à l’Agence France Presse. Et ajoute qu’il souhaite désormais rencontrer le dirigeant de Lactalis « pour parler avec lui de l’avenir ».

De son côté, le leader mondial des produits laitiers estime que « le prix du lait négocié par le groupe Lactalis pour les prochains mois est largement supérieur à son environnement économique et à ses principaux concurrents coopératifs, dont la répartition d’activités est proche de la nôtre ». Selon le groupe, l’accord représente « un soutien d’environ 150 millions  en 2016 par rapport à ses engagements contractuels ».

Manuel Valls s’est aussi félicité de l’accord, saluant sur son compte Twitter « une sortie de crise positive pour le secteur laitier».

Justine Dupuy

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème