Réfrigérateurs économes en énergie : c’est en France qu’on paye le plus cher

Publié le 23 août 2017 à 10:06 Aujourd'hui | 963 vues

Selon une étude de l’Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’énergie, les appareils les plus performants, étiquetés A+++, sont vendus plus chers en France que chez nos voisins européens. Résultat, les consommateurs français boudent les équipements les plus vertueux.

Acheter un frigo peu gourmand en énergie, c’est bon pour la planète, mais pas pour son portefeuille. En Europe, ce sont d’ailleurs les Français qui trinquent le plus. Les appareils les plus performants, estampillés A+++, coûtent en effet plus cher en France que chez nos voisins européens, révèle l’Ademe, qui a réalisé une étude de marché des ventes d’appareils électroménagers (réfrigérateurs, lave-linge, sèche-linge) par classe énergétique. L’écart de prix est flagrant du côté des réfrigérateurs. Un frigo classé A+++ coûte 937 euros en moyenne en France contre 732 euros en moyenne dans l’Union européenne.

Seulement 1% des ventes en France

Un tarif conséquent qui n’incite pas les consommateurs à opter pour ce type d’appareil bien plus écolo. Ces derniers boudent ainsi les équipements les plus vertueux. En 2015, les réfrigérateurs les plus performants n’ont représenté que 1% des ventes en France, contre 16% en Allemagne. Même constat pour les lave-linge et sèche-linge. « Les consommateurs français recherchent des appareils ayant un prix d’achat bas, or les appareils performants sont proposés à un prix de vente élevé. Par conséquent, les réfrigérateurs, lave-linge et sèche-linge vendus en France consomment en moyenne plus d’énergie que ceux vendus en Allemagne, en Italie et en Europe », explique l’Ademe.

Le tarif de l’appareil freine l’achat, mais pas que. « Le prix relativement bas de l’électricité en France n’est pas très motivant pour investir dans un appareil économe », note l’Ademe. Le gain financier sur la facture d’électricité, sur la durée de vie du produit, ne compense pas toujours cet investissement, « même si les appareils économes sont toujours bons pour la planète en termes de kWh évités », nuance l’agence de l’environnement. Selon elle, si tous les réfrigérateurs et congélateurs vendus en 2015 avaient été de classe A++, la France aurait pu économiser près de 2 000 GWh par an.

Marine VAUTRIN

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème