Safe Water Cube : la fontaine qui rend potable n’importe quelle eau

Publié le 1 novembre 2016 à 11:00 Demain | 1979 vues

Un Nantais a inventé une machine permettant de rendre potables les eaux les plus sales. Baptisée Safe Water Cube, cette fontaine peut fournir 1 000 litres d’eau purifiée par heure.

Aujourd’hui, près de 2 milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, et 2,6 millions meurent chaque année des suites de maladies liées à l’eau et à un environnement insalubre. Jean-Paul Augereau, un ingénieur nantais, a inventé une machine révolutionnaire, la Safe Water Cube.

Après six années de recherches, il a ainsi mis au point un cube en inox mesurant 1,20 mètre de haut. Celui-ci est capable de potabiliser n’importe quelle eau de surface (rivières, mares, puits, etc.). Elle peut produire 1 000 litres d’eau par heure. De quoi couvrir les besoins journaliers d’un millier de personnes.

La Safe Water Cube fonctionne sans électricité

Le processus est assez simple. Pour être potable, l’eau passe par 5 étapes de filtration mécanique et non chimique, dont la dernière est un filtre de céramique très fine. « L’ultrafiltration de la fontaine à eau permet de détruire tous les virus et bactéries à l’origine des diarrhées, dysenteries, choléra et hépatites, sans pour autant détruire les minéraux contenus dans l’eau », explique Jean-Paul Augereau, également membre fondateur du fonds de dotation « Safe Water Cube », sur son site.

La Safe Water Cube est entièrement mobile et mécanique, et fonctionne sans électricité ni maintenance, enfin presque. « Seul un filtre a besoin d’être remplacé tous les 3/4 mois, explique son concepteur. La seule et unique maintenance de la Safe Water Cube est un entretien de l’ensemble des filtres par simple nettoyage à l’eau et au vinaigre. »

500 fontaines d’ici juin 2017

La Safe Water Cube coûte, avec la livraison, 5 500 euros. Les premières fontaines ont été installées au Bénin et au Sri Lanka. De nouvelles installations sont prévues dans les prochains mois au Cameroun, au Burkina Faso, en Inde ou encore en Côte d’Ivoire. Séduite, la ville de Nantes a d’ailleurs commandé quinze exemplaires pour les expédier à Haïti, qui a été récemment dévasté par le passage de l’ouragan Matthew. « Quand on va sur place, on se rend compte que l’arrivée de la Safe Water Cube est fabuleuse pour les habitants concernés. Ils sont bien conscients de leur situation et comprennent tout de suite les changements dans leur vie que la machine peut procurer », assure son concepteur au site 20 minutes.

D’ici juin 2017, l’objectif est d’installer 500 fontaines à travers le monde.

Justine Dupuy

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème