Les ateliers de Salomon

Salomon et Chamatex vont livrer 90 000 masques certifiés entre avril et juin

Publié le 17 avril 2020 à 12:45 Made in France

Dans l’adaptation de l’activité pour servir le bien commun, de nombreuses marques ont changé la finalité de leur production au profit de la fabrication de masques. C’est le cas de Salomon qui depuis ces usines d’Annecy a mis de côté l’équipement sportif et de loisir pour aider son partenaire Chamatex à produire plus de 90 000 masques d’ici à fin juin.

Livrer 90 000 masques entre avril et fin juin, c’est l’objectif affiché par l’équipementier sportif Salomon. Depuis l’Annecy Design Center au siège de Salomon, dix personnes de l’atelier de prototypage dédié initialement aux chaussures, vêtements et sacs à dos pour les sportifs et amoureux de la nature ont ainsi changé d’activité. Désormais, ils utilisent leur savoir-faire pour la fabrication de masques de protection en textiles multicouches lavables et réutilisables, et certifiés par la DGA (Direction Générale de l’Armement).

Une initiative venant de l’entreprise française Chamatex

La solidarité s’exprime à différents niveaux et se concrétise avec les partenaires sur qui on peut compter, même dans les moments difficiles. Ainsi, si l’équipe du centre de prototypage de Salomon a repris le chemin de l’atelier après un temps de confinement imposé, c’est pour répondre à l’appel de Gilles Reguillon, PDG de Chamatex, désireux de participer à l’effort collectif dans la fabrication actuelle des si nécessaires masques.

« Chamatex est une entreprise française qui est un partenaire industriel de Salomon depuis plus de cinq ans », explique Guillaume Meyzenq, Vice-Président du Footwear chez Salomon. « Nous utilisons leur technologie ‘MATRYX’ sur un certain nombre de nos modèles de chaussures haut de gamme. Nous partageons avec eux la même passion pour l’innovation, et ils possèdent des talents uniques pour fabriquer des textiles innovants. »

Des masques destinés en priorité aux administrations et industriels

L’enjeu de fabrication pour les deux partenaires est d’abord d’adresser la forte demande des industriels dans tous les secteurs pour leur permettre de reprendre sereinement leur activité. Le fait que le masque fabriqué proposé puisse être lavé et réutilisé, tout en assurant un haut niveau de protection, est un atout important à un moment où le port du masque risque de s’imposer pour de nombreuses semaines.

Du côté des salariés qui vont fabriquer les masques, la fierté de pouvoir se rendre utile est grande : « C’est un projet différent pour nous, explique Jean-Noel Thevenoud, qui gère le laboratoire prototype de Salomon, mais l’équipe avait hâte d’aider depuis le début de la crise. Lorsque nous avons reçu l’appel la semaine dernière, tout le monde était prêt à s’y mettre. »

Pour en savoir plus :
Chamatex
Salomon

Eléonore Verdy

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème