Les sandwichs dans le viseur de l’Autorité de la Concurrence

Publié le 20 septembre 2016 à 9:00 Aujourd'hui | 1062 vues

L’Autorité de la concurrence a indiqué mener une enquête sur le marché des sandwichs vendus dans les grandes surfaces. Des entreprises et distributeurs sont suspectés d’avoir mis en œuvre des pratiques anticoncurrentielles.

Du rififi autour des sandwichs de grandes surfaces. Dans un communiqué, les services de l’Autorité de la Concurrence ont indiqué avoir procédé le 15 septembre dernier, « à des opérations de visite et saisie inopinées auprès d’entreprises suspectées d’avoir mis en œuvre des pratiques anticoncurrentielles dans le secteur de la fabrication et la distribution des sandwichs à destination des grandes surfaces alimentaires ».

Entente sur les prix ?

Selon Le Figaro, il pourrait s’agir d’entente sur les prix de concertation lors d’appels d’offres, de limitation de la production ou encore de la répartition de marchés. Des pratiques bien entendu illégales. Les entreprises concernées encourent une amende égale à 10% de leur chiffre d’affaires.

« À ce stade, ces interventions ne préjugent bien évidemment pas de la culpabilité des entreprises concernées par les pratiques présumées », indique l’Autorité de la Concurrence, qui n’a pas donné les noms des entreprises visitées. Sodebo et Intermarché ont assuré au Figaro qu’ils n’étaient pas concernés par cette enquête. Quant à Daunat, le leader du marché, il n’a pas souhaité réagir.

L’enquête des services de l’Autorité de la Concurrence devrait prendre plusieurs mois. Les pièces de ces perquisitions vont être examinées et l’Autorité décidera s’il y a lieu ou non de poursuivre l’enquête.

Marine VAUTRIN

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème