Sapin de Noël : un incendie peut vite arriver

Publié le 14 décembre 2018 à 9:30 Aujourd'hui

Noël est aussi une période au cours de laquelle les risques d’incendies sont accentués. Bougies, guirlandes qui surchargent les prises électriques… Une catastrophe peut vite arriver. Pour éviter de gâcher la fête, voici quelques conseils précieux.

Le sapin est un incontournable de Noël. Mais une fois installé dans votre salon, il peut devenir un vrai danger. Chaque année, les incendies se multiplient en France. Pour que la fête soit réussie, mieux vaut donc éviter un certain nombre d’erreurs qui peuvent avoir des conséquences dramatiques.

Bougies, lampes… Éloignez votre sapin

Qu’il soit naturel ou floqué (recouvert de neige ou de givre artificiel), le sapin est inflammable. Il faut donc l’éloigner de toute flamme ou corps incandescent. Évitez de le placer près de la cheminée, d’une lampe, d’un radiateur trop chaud ou encore d’un spot halogène fixé au plafond si votre arbre est haut. Faites également attention aux bougies disposées sur une table près du sapin, et lorsque vous quittez votre domicile, pensez à bien les éteindre. Les guirlandes et autres objets de décoration pouvant être lourds, pensez aussi à bien stabiliser votre sapin afin que celui-ci ne tombe pas vers une flamme ou un corps incandescent. Autre conseil : placez le bas de votre sapin naturel dans un récipient rempli de sable humide.

Si vous n’avez pas encore acheté votre sapin de Noël, soyez également attentif à son étiquette, notamment s’il s’agit d’un sapin floqué. Dans un document daté de 2016 dédié aux produits stars des fêtes de fin d’année, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) rappelle que selon le décret du 26 novembre 2003, les professionnels ont l’obligation d’apposer sur ces arbres la mise en garde suivante : « Ne pas approcher d’une flamme ou d’un corps incandescent (bougies ou cierges magiques par exemple). Ne pas laisser de guirlandes électriques branchées sans surveillance ». Ces indications alertant les consommateurs sur les risques d’inflammabilité doivent être assorties d’un pictogramme représentant une flamme.

Attention aux guirlandes lumineuses

On ne le répètera jamais assez, les guirlandes électriques sont souvent la cause d’un départ de feu. Ne les laissez donc jamais branchées, sans surveillance, toute la journée ou toute la nuit, car la chaleur des lampes ou un court-circuit pourrait provoquer un incendie. Pensez à les éteindre à chaque fois que vous sortez de votre domicile et lorsque vous allez vous coucher.

Assurez-vous également de la fiabilité du branchement. « En effet, la surcharge de différents appareils sur une même prise, même multiple, n’assure pas une sécurité maximale, rappelle la DGCCRF. Ensuite il faut éviter toute traction intempestive du câble qui pourrait le désolidariser du transformateur et provoquer un court-circuit ».

Sur le marché, il existe une multitude de guirlandes lumineuses. Au moment de l’achat, vérifiez qu’elles comportent un marquage « CE » destiné à indiquer qu’elles sont conformes aux règles de sécurité prévues par la réglementation en vigueur. Sur Internet, privilégiez les sites ayant une notoriété reconnue. « Même si la qualité ne dépend pas du prix, les prix bas ne sont pas forcément synonymes de bonnes affaires », ajoute la Répression des fraudes.

 

 

Cette article, publié une première fois le 6 décembre 2016, a fait l’objet d’une mise à jour.  

Marine VAUTRIN

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème