SEULS 30% DES SOUVENIRS VENDUS DANS LES MUSÉES FRANÇAIS SONT MADE IN FRANCE

Publié le 8 juin 2016 à 11:38 Aujourd'hui | 823 vues

Les porte-clés, T-shirts et autres souvenirs vendus dans les boutiques des musées français ne sont en réalité pas tous fabriqués en France. La FIMIF a publié les résultats de son enquête sur l’origine des produits dérivés.

La France est la première destination touristique mondiale, selon le quai d’Orsay. Avec les musées du Louvre, d’Orsay, du Quai Branly ou encore le Château de Versailles, l’Hexagone possède un grand patrimoine culturel. Une fierté qu’il partage avec ses nombreux visiteurs, notamment par la vente de produits dérivés. Mais leur origine nous laisse pantois. Chine, Inde, Thaïlande… Seule 30% de l’offre est de fabrication française.

Un constat alarmant réalisé par la Fédération Indépendante du Made in France (FIMIF), et dont rapporte le Figaro ce mercredi 8 juin. Celle-ci s’est en effet penchée sur l’origine des produits dérivés des boutiques de musées. L’enquête a été réalisée sur un échantillon de 18 produits vendus (porte-clés, peluches, T-shirts, sacs, vaisselles, boules à neige…) dans 13 musées français représentant 58% du nombre total des entrées dans les musées de France.

Le Château de Versailles, le bon élève

Le Château de Versailles est celui qui s’engage le plus dans le Made in France car 63% des produits qu’il propose dans sa boutique officielle sont fabriqués en France. Il est suivi par le Louvre avec 47% et le musée Fabre avec 40%. En dernière place du classement, on retrouve successivement la Tour Eiffel (17% seulement des produits dérivés sont de fabrication française alors que c’est un des monuments les plus visités), le Muséum d’Histoire Naturelle (10%) et le musée Branly (7%).

Des produits venus principalement d’Asie

Parmi les éléments vendus en boutique, ce qui est désolant c’est qu’aucun T-shirt n’est de confection française. Ces produits à bas coût, sont tous fabriqués à l’étranger, principalement en Asie. On note ainsi les produits suivants, importés massivement de Chine, d’Indonésie, de Corée, du Portugal ou encore du Sénégal : peluches, les sacs en tissu, les badges et magnets, les porte-clés.

Qu’en est-il des produits dont l’origine reste inconnue ? Parfois la zone géographique reste vague. Les marques préfèrent mettre en avant la conception française, s’il y a lieu, et masquer « l’origine de la production exotique ». Quitte à tromper le consommateur en apposant un drapeau tricolore.

Top 3 des produits Made in France

L’offre Made in France est plutôt variée. Vous trouverez en boutique aussi bien de la vaisselle que des coussins. Ces derniers sont, avec les boules à neige, ceux qui affichent un pourcentage plus important de l’origine française (75%). En seconde place, on trouve les puzzles (58%). Pour clôturer ce top 3, la vaisselle et les parapluies sont au même niveau que la papeterie, plus précisément les cartes postales avec 50% de l’offre d’origine française.

Ces articles sont dits « hauts de gamme » car une large majorité est d’origine française. On retrouve par exemple des noms du patrimoine artisanal et industriel comme la porcelaine de Limoges, la porcelaine de Gien ou encore les soieries Brochier.

«Notre objectif est de faire réagir les pouvoirs publics pour trouver un moyen de faire travailler davantage les entreprises françaises», avoue Charles Huet de la Fimif, au Figaro. La FIMIF met à disposition des acheteurs des musées une liste de fabricants et revendeurs de produits Made in France. Sur l’échantillon de produits testés, il est possible de proposer au public une offre 100% Made in France.

Roumaissa Benahmed

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème