Shanghai : bientôt une ferme urbaine de 100 hectares

Publié le 26 avril 2017 à 17:25 Demain | 2044 vues

Le cabinet international d’architecture Sasaki a dévoilé les plans d’une ferme urbaine de 100 hectares à Shanghai, en Chine. Un projet qui aurait la capacité de nourrir les 24 millions d’habitants de la ville.

L’agriculture urbaine est en plein boom. Toits cultivés, potagers flottants, fermes maraîchères géantes… Les initiatives visant à réintroduire la nature au cœur des villes bétonnées ne manquent pas. En Chine, la ville de Shanghai a pour projet d’ériger la plus grande ferme urbaine du monde. Le Sunqiao Urban Agricultural District, qui s’étend sur une surface de 100 hectares, a été pensé par le cabinet Sasaki. Serres flottantes, fermes verticales, fermes d’algues et même des bibliothèques de semences intègreront ce gigantesque complexe, ou plutôt ce quartier, qui comprendra également des zones résidentielles, commerciales et de restauration. Les fermes verticales couvriront 70 000 mètres carrés !

Plusieurs méthodes agricoles innovantes seront utilisées comme l’aquaponie et l’hydroponie, une technique qui permet de cultiver les végétaux hors-sol. La terre est ici remplacée par un substrat adapté et riche en nutriments. La production agricole se concentrera notamment sur la culture de choux frisés, de choux chinois ainsi que d’épinards qui sont les légumes les plus consommés à Shanghai. Ce sont aussi des plantes potagères qui se prêtent parfaitement à l’agriculture verticale et aux modes de culture hydroponique et aquaponique. Bien entendu, ces légumes ne seront pas les seuls cultivés. Des fruits et autres denrées alimentaires seront produits localement. À terme, cette ferme a pour objectif de nourrir les 24 millions d’habitants que compte la ville chinoise. Un projet très ambitieux !

Un espace pédagogique

Le Sunqiao Urban Agricultural District a également un but pédagogique. Ce complexe sera en effet doté d’un musée des sciences et de serres interactives dans lesquelles les enfants pourront apprendre les différentes techniques agricoles utilisées. Des événements et des ateliers seront aussi organisés. « Sunqiao répond non seulement à la demande croissante de Shanghai pour les aliments locaux, mais aussi à l’éducation des nouvelles générations d’urbains sur la provenance de leur nourriture », explique le cabinet Sasaki sur son site Internet.

Situé entre l’aéroport international de Shanghai et le centre-ville, ce complexe, qui alliera innovation, éducation et production agricole durable, devrait voir le jour en 2018. Le coût de sa construction n’a pas été précisé, mais on imagine bien un chèque à plusieurs chiffres.

Ces deux dernières décennies, à cause de l’urbanisation, la Chine a perdu 123 000 kilomètres carrés de terres agricoles. Et selon le ministère de la Protection de l’environnement chinois, un sixième des surfaces cultivables restantes (environ 200 000 kilomètres carrés) serait contaminé par la pollution. Le projet du cabinet Sasaki pourrait ainsi apporter une solution.

En France, de nombreuses initiatives sont en projet. On pense notamment à celui du promoteur, aménageur et constructeur Sopic qui envisage de construire un tout nouveau concept de centre commercial à Ezanville, dans le Val-d’Oise : un espace de 74 000 mètres carrés dans lequel une ferme pédagogique de 2,5 hectares sera intégrée. Dans ce centre unique baptisé découVertes, les visiteurs pourront faire leur shopping, côtoyer la nature et rencontrer les animaux de la ferme. Tout cela en un seul et même endroit.

Images : Sasaki

Marine VAUTRIN

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème