Quand les Suisses jettent leurs poubelles en France

Publié le 29 mars 2018 à 16:38 Aujourd'hui | 1312 vues

Pour échapper à la taxe sur les ordures, certains Suisses n’hésitent pas à déposer leurs ordures en France. 

Nos voisins helvétiques prennent-ils la France pour une poubelle ? De plus en plus de Suisses passeraient en effet la frontière pour y venir déposer leurs déchets. En 2017, selon le bilan annuel de la direction des douanes en Franche-Comté, 140 ressortissants suisses ont été interceptés en train de transporter ou de déposer des ordures dans quelques endroits discrets, rapporte Le Parisien. « À l’exemple de cet habitant de Bâle, qui avait laissé de nombreux sacs d’ordures à Delle (Territoire de Belfort), et que l’on a pu identifier grâce à des documents qu’il avait laissés dans un des sacs », explique au quotidien un responsable des douanes. Au total, près de 10 tonnes de déchets suisses ont été interceptées l’an dernier. Un chiffre qui pourrait doubler car beaucoup de Suisses ont pu passer entre les mailles du filet. Chaque contrevenant pris la main dans le sac s’est vu infligé une amende de 150 euros. Une somme relativement modeste pour nos voisins. « Bien sûr, on leur impose de repartir en Suisse avec leurs déchets, raconte au Parisien un douanier. Mais il y en a qui protestent et trouvent que l’amende doit suffire à leur donner le droit de déposer leurs ordures en France ! »

Très chère poubelle

Les Suisses manquent-ils de poubelles ? Ont-ils une préférence pour les nôtres ? La réponse se trouve plutôt du côté de leur portemonnaie. En Suisse, jeter ses poubelles coûte cher, explique France Info. Par exemple, les habitants des cantons de Neufchâtel ou de Vaud achètent leur sac à ordures entre 1 et 6 francs suisses (entre 0,85 et 5,10 euros), selon sa capacité. Une taxe s’applique également par foyer. Au lieu de réduire leurs déchets ménagers, certains Suisses optent alors pour une autre solution, jeter leurs poubelles en France. Ni vu, ni connu. Contacté par France Info, le maire des Rousses (Jura) ne manque pas d’ironie : « Quand ils viennent faire leurs courses dans nos grandes surfaces le week-end, les Suisses amènent le sale et ils emportent le propre. »

Justine Dupuy

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème