La Terre serait entrée dans une nouvelle ère géologique

Publié le 31 août 2016 à 15:46 Aujourd'hui | 826 vues

Selon un groupe d’experts, l’Homme aurait fait entrer la Terre dans une nouvelle ère géologique, l’Anthropocène.

Pour celles et ceux qui ne le savaient pas, depuis 11 700 ans nous vivons sous l’Holocène, une ère géologique qui avait commencé à la fin de la dernière glaciation. Mais selon un groupe de scientifiques, qui a présenté lundi 29 août ses conclusions devant le Congrès géologique international réuni en Afrique du Sud, nous serions entrés dans une nouvelle ère, celle de l’Anthropocène ou appelée l’âge de l’Homme. Ce terme Anthropocène, imaginé en 2000 par Paul Crutzen, chimiste et prix Nobel néerlandais, désigne un nouvel âge géologique marqué par la capacité de l’Homme à transformer la planète.

« L’Homme est devenu une force telle qu’il modifie la planète »

Le groupe de scientifiques, composés de 35 membres, a passé sept années à déterminer si la Terre était entrée dans l’Anthropocène. Leur réponse est sans appel : la Terre est bel et bien entrée dans une nouvelle ère géologique marquée par l’empreinte des activités humaines : augmentation des matériaux comme le plastique et l’aluminium, déforestation, utilisation de la force atomique, etc.

« L’Homme est devenu une force telle qu’il modifie la planète », a déclaré à l’AFP, Catherine Jeandel, directrice de recherche CNRS au Laboratoire d’études en Géophysique et Océanographie Spatiales, et membre du groupe d’experts. Selon la grande majorité du collectif, cette ère aurait débuté aux alentours de 1950.

Pas encore officiel

Toutefois le chemin est encore long pour reconnaître officiellement ce changement d’époque. La proposition du groupe d’experts doit désormais être validée par la Commission internationale de stratigraphie, ainsi que par le Comité exécutif de l’Union internationale des sciences géologiques (IUGS). Ce ne sera que dans deux ou trois ans que l’Anthropocène pourra être officiellement entérinée.

Entrer dans une nouvelle ère oui, mais cela changera-t-il quelque chose ? Pour Laurie Barrie, enseignante chercheuse en Géologie et Géoénergies à l’Université Paris Diderot et à l’Institut de physique du globe de Paris, « cela n’aura aucune conséquence concrète dans le quotidien des gens, puisque cette époque a commencé depuis des dizaines d’années », explique-t-elle à Europe 1. « Les scientifiques ne feraient qu’acter quelque chose qui est en train de se passer. Mais il y aurait une reconnaissance de l’impact de l’homme sur l’environnement et c’est déjà important ».

Justine Dupuy

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème