Trier ses biodéchets même quand on est en ville

Publié le 6 avril 2021 à 12:13 Ma vie zéro déchet

D’ici à 2025, chaque citoyen devra pouvoir trier ses biodéchets à la source, et disposer donc d’une solution proche de chez lui pour éviter de jeter dans la poubelle d’ordure ménagère les matières organiques de ses repas. D’ici là, il est possible de commencer à s’y mettre. On fait le point.

Chaque déchet peut devenir une ressource pour autre chose : c’est le principe de l’économie circulaire. Parmi nos déchets du quotidien, les biodéchets sont a priori les plus simples à transformer et pourtant peu de nous compostent par faute de places chez eux, ou faute de connaissances (craintes des odeurs, que ce soit compliqué…).

Composter ses biodéchets, c’est pourtant participer simplement à réduire notre impact environnemental et le poids de nos poubelles.

Quel composteur d’appartement choisir ?

En ville aussi on peut composter à domicile. Il existe en effet des solutions qui permettent de transformer une partie de nos denrées alimentaires en engrais fertile, sans craindre les mauvaises odeurs. En effet, les mauvaises odeurs n’arrivent que si le compostage n’est pas bien fait : commencez par bien étudier, selon votre choix de composteur, ce qui vous pouvez y mettre, cela réduira de beaucoup certains problèmes dès le départ.

>> Comment faire du compost

En appartement, vous pouvez choisir de vous équiper d’un lombricomposteur, pour ceux que ces petits animaux ne rebutent pas, ou de bacs qui compostent sans aide de lombrics, comme le kit URBAN COMPOSTER qui ne prend pas trop de place dans une cuisine et fonctionne très bien.

Les lombricomposteurs sont souvent plus imposants et méritent une place en extérieur, dans une cour ou sur un balcon. Au moindre faux pas en effet, les moucherons se développeront ce qui pourrait ruiner toutes vos velléités de compostage !

Un composteur entre voisins

Le compostage partagé peut être une bonne solution pour mieux gérer tout type de composteurs, sans se soucier des désagréments comme les moucherons. L’avantage en outre est qu’il permet de créer du lien social entre voisins, et de s’investir ensemble sur un projet qui aide la collectivité.

Beaucoup de communes aident les initiatives locales de ce type en fournissant le composteur que vous pourrez installer dans la cour de votre immeuble si tout le monde est d’accord : faites-en la demande à votre mairie.

Un composteur de quartier

Vous pouvez également demander à votre commune de dédier un espace, par exemple à l’école, pour accueillir de grands composteurs accessibles aux habitants du quartier.

Certaines communes sont toutefois en avance sur la réglementation qui impose qu’à l’horizon 2025 tout citoyen ait accès à une solution pour ses biodéchets. L’association Zérowaste recense ainsi, via le site biodéchets.org, toutes les communes qui proposent déjà le tri à la source des biodéchets. Au regard de la carte, ces initiatives sont encore trop modestes. Il est temps d’accélérer le mouvement !

Pour ceux qui ont la chance d’avoir un jardin, aucunes excuses pour s’y mettre ! Notez qu’en triant à la source vos biodéchets, vous réduisez en moyenne d’un tiers vos déchets : ce n’est pas rien !

Pour en savoir plus :
Zerowaste
Biodéchets.org
Loi de transition énergétique pour la croissance verte

Hélène DESMAZURES

Sur le même thème