L'assurance scolaire n'est pas obligatoire mais fortement recommandée

Rentrée : trois questions sur l’assurance scolaire

Publié le 21 août 2019 à 15:07 Aujourd'hui | 982 vues

À quelques jours de la rentrée, Réponse Conso fait le point sur l’assurance scolaire. Est-elle obligatoire ? Que couvre-t-elle ?

Après deux mois de vacances bien méritées, les enfants reprendront bientôt le chemin de l’école. À quelques jours de la rentrée, vous avez pensé à tout : achat des fournitures scolaires, des vêtements, organisation des activités extra-scolaires, etc. Mais qu’en est-il de l’assurance scolaire ? Celle-ci vous a certainement déjà été proposée. Elle garantit les dommages que votre enfant pourrait occasionner à un camarade ou un tiers, mais aussi ceux qu’il pourrait subir.

L’assurance scolaire est-elle obligatoire ?

Non et oui. Pour toutes les activités scolaires obligatoires, à savoir celles inscrites dans l’emploi du temps de l’élève, l’assurance n’est pas indispensable. C’est le cas par exemple pour les sorties scolaires obligatoires : sortie à la piscine, au gymnase, au cinéma, etc. En revanche, l’assurance scolaire devient obligatoire pour les activités facultatives organisées par l’école : une visite au musée, un séjour linguistique, une classe découverte, etc. Elle est aussi nécessaire si votre enfant fréquente la cantine et pour les activités périscolaires organisées par la commune après le temps scolaire.

En résumé, l’assurance scolaire n’est pas indispensable dans le cadre des activités obligatoires. Elle l’est pour les activités facultatives qui se déroulent en dehors des heures de classe.

Que couvre l’assurance scolaire ?

L’assurance scolaire garantit les dommages causés ou subis par l’enfant scolarisé. Elle offre deux garanties principales : la responsabilité civile pour les dommages causés par l’enfant, et la garantie accident corporel pour les dommages subis par l’enfant.

Il existe deux types de formule :

  • L’assurance scolaire « classique ». L’enfant est couvert pendant les activités scolaires et le trajet domicile-école (aller et retour)
  • L’assurance extra-scolaire. L’enfant est assuré 24h sur 24, en tout lieu et sur toute l’année, y compris pendant les activités de loisirs et les périodes de vacances.

À noter que certains contrats d’assurance scolaire peuvent aussi proposer des garanties complémentaires, comme par exemple les vols divers, le racket ou encore des services d’assistance permettant à un enfant malade de poursuivre sa scolarité à domicile.

Assurance scolaire : quel est son coût ?

Il est possible de souscrire une assurance scolaire auprès de votre assureur habituel ou un autre si vous le souhaitez. Comptez environ 10 euros par an et par enfant. Mais le coût peut aller jusqu’à 40 euros par an, voire plus, si vous optez pour une assurance très complète, comme l’assurance extra-scolaire. Tout dépend aussi des garanties complémentaires que vous avez choisies. N’hésitez pas à comparer les différentes offres. Vous pouvez aussi adhérer à un contrat groupe proposé par une association de parents d’élèves, mais cette option s’avère parfois plus coûteuse.

Avant de souscrire à une assurance sur-mesure, relisez bien vos contrats pour vérifier l’étendue des garanties qu’ils contiennent !

Pour rappel, en cas de changement d’école, il faut impérativement prévenir son assureur.

Justine Dupuy

Surprise

Bananatex : un tissu responsable et de qualité à base de fibre de bananes

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème