Vivre dans un cadre verdoyant, c’est bon pour la santé

Publié le 26 avril 2016 à 14:28 Aujourd'hui | 746 vues

Et si vivre dans un environnement riche en végétaux nous permettait de vivre plus longtemps ? C’est en tout cas la conclusion d’une récente étude américaine qui affirme qu’évoluer dans ou près d’un point de végétation permettrait de diminuer certains risques de mortalité. 

Chouchouter son jardin, c’est du travail. Chaque jour, ou dès que le temps vous le permet, vous ne ménagez pas vos efforts pour faire pousser vos belles plantes. C’est vrai, vivre dans un environnement riche en végétaux, il n’y a rien de mieux. Tant du point physique que moral. Et vous avez bien raison. D’après une étude américaine publiée le 14 avril dans la revue Environmental Health Perspectives, vivre dans un cadre verdoyant permettrait même de diminuer certains risques de mortalité.

Pour arriver à cette conclusion, l’équipe de chercheurs américains a suivi plus de 108 000 femmes américaines de 2000 à 2008. Toutes ces volontaires avaient des profils différents (âge, taille, masse corporelle, activité physique, catégorie sociale) et vivaient aux quatre coins des États-Unis. Ils ont également utilisé l’imagerie satellite pour étudier la distance entre l’adresse de leur domicile et les points de végétation.

Un taux de mortalité inférieur de 12%

Résultats ? Plus les femmes habitaient loin d’un espace de verdure, plus le taux de mortalité était élevé.

Les scientifiques ont observé que les femmes qui vivaient proche d’un environnement riche en végétaux présentaient un taux de mortalité inférieur de 12% par rapport à la moyenne. Selon les chercheurs, vivre à proximité d’un point de végétation diminuerait d’ailleurs de 41% le risque de décéder d’une maladie rénale, de 13% d’un cancer et de 34% de succomber à une pathologie respiratoire. Et ce n’est pas tout, les chercheurs ont également mis en évidence que les personnes évoluant près d’un cadre verdoyant seraient moins touchées par la dépression et s’engageraient davantage dans des associations humanitaires, indique Top Santé.

Vivre entouré de végétaux, c’est donc très bon pour la santé. Un constat peu étonnant lorsque l’on sait que les arbres absorbent l’excès de CO2 de notre atmosphère. En un an, un hectare d’arbres adultes absorbe la quantité de CO2 produite par l’émission d’une voiture parcourant 80 000 km. Ils filtrent aussi l’air que l’on respire.

Des bénéfices sur la santé déjà démontrés

Cette étude n’est pas la première à vanter les effets positifs des plantes sur notre santé. En 2013, une étude suédoise s’était penchée sur les bienfaits du jardinage. Elle affirmait que jardiner réduisait de près de 30% les risques de crise cardiaque et d’attaque cérébrale, notamment chez les personnes de plus de 60 ans. En juin 2015, une autre étude, cette fois-ci espagnole, avait indiqué que les espaces verts avaient un effet bénéfique sur les performances des enfants. Les résultats de cette étude, menée sur 2 500 enfants âgés de 6 à 10 ans, avaient montré que leur inattention en classe avait diminué de 1% et que leur capacité à retenir des informations à court terme avait augmenté de 5%.

Pour vivre mieux et plus longtemps, mettez de la verdure autour de vous et jardinez ! Pas besoin de déménager à la campagne si vous habitez en ville. Sachez qu’avoir un petit espace vert chez soi n’est pas impossible. Sur un balcon ou une terrasse, pensez au potager vertical.

Aveclogo_mip

Marine VAUTRIN

Surprise

Tutos, trucs et astuces pour fabriquer un masque maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème