Actualité

Ceto : à qui profite l'effondrement touristique des pays arabes

Le 09/05/2011 à 12:43:11
Vues : 2150 fois JE REAGIS

La situation politique en Afrique du Nord et au Moyen orient est précaire, le retour à la normal difficile, et par voie de conséquence le tourisme dans ces pays mis à mal...

La situation politique en Afrique du Nord et au Moyen orient est précaire, le retour à la normal difficile, et par voie de conséquence le tourisme dans ces pays mis à mal. Alors que la Tunisie lance une campagne de communication basée sur l'humour pour attirer de nouveau les touristes, Tunis est depuis dimanche sous le coup d'un couvre feu. Alors que l'on pensait la situation en Egypte améliorée, voilà que des affrontements entre musulmans et chrétiens font 12 morts au Caire. Et cela sans évoquer bien sûr la répression en Syrie et le tout récent attentat de Marrakech.

Les chiffres de réservations effectués en mars chez les tour-opérateurs français membres du Ceto (Association de Tour-Opérateurs) sont limpides : baisse de -40% au Maroc (alors que l'attentat n'avait pas encore eu lieu), -80% en Tunisie, -88% en Egypte. Et parallèlement, les voyagistes français observent une explosion des réservations vers les Canaries (+70%), les Baléares (+52%), la Grèce (+33%) et la Sardaigne et la Sicile (+ 32 %). Reste que, selon le président du Ceto, René-Marc Chikli, rien n'est encore ni acté ni définitif car ces destinations de l'Europe du sud n'ont pas les capacités hôtelières pour accueillir, en plus de leur marché naturel, les "laissés-pour-compte" touristiques des pays arabes. ..

Pour plus d'information: Mon voyage organisé ne correspond pas à ce que j'ai acheté.

Par La Rédaction

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter


L'info conso en continu